Bourse

Sociétés

MICRO FOCUS flanche après son avertissement et le départ du DG

AOF - 19 mars 2018


(AOF) - Le cocktail composé du départ inattendu du directeur général associé à un profit warning s’avère particulièrement toxique pour Micro Focus. L’action de l’éditeur de logiciels a vu disparaître plus de la moitié de sa capitalisation à la Bourse de Londres, retrouvant son niveau de mai 2014. La sanction est d’autant plus lourde que le groupe avait déjà déçu les investisseurs en janvier en annonçant que ses ventes de logiciels issus de son rachat des activités logiciels de Hewlett Packard Enterprise seraient dans le bas de sa fourchette d’anticipations.

L'avertissement lancé aujourd'hui s'explique principalement par des revenus tirés des ventes de licences de logiciels plus faibles que prévu. Une déception que Micro Focus explique par l'impact non récurrent des effets du rachat de HPE Software. Elle a eu notamment pour effet de désorganiser sa force de vente.

Sur l'exercice à fin octobre, Micro Focus anticipe une baisse de 6% à 9% à taux de change constants de ses revenus pro forma contre de -2% à -4% auparavant. Cette précédente estimation date du 8 janvier. Micro Focus a précisé que l'impact de ce repli plus prononcé de son activité sur son Ebitda sera atténué par le programme de réduction des coûts qui avance plus rapidement que prévu. La marge d'Ebitda ajustée annuel devrait ainsi atteindre 37%.

Cet avertissement a fait une victime, son Directeur général, Chris Hsu, qui sera remplacé avec effet immédiat par le Directeur des opérations (COO), Stephen Murdoch. Selon le communiqué de la société, Chris Hsu souhaite passer plus de temps avec sa famille et poursuivre une autre opportunité de carrière. Après la chute de l'action d'aujourd'hui, il ne devrait pas être regretté par les actionnaires de Micro Focus.