Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - Début de semaine ensoleillé, Air France-KLM dans la tourmente

AOF - 07 mai 2018


(AOF) - Les principaux marchés actions européens devraient débuter la semaine sur une note positive dans le sillage de la clôture de Wall Street. Les investisseurs sont rassurés par la faible progression des salaires aux Etats-Unis en avril, signe que l'inflation reste contrôlée. Cette indication pourrait inciter la Fed à ne pas accélérer la normalisation de sa politique monétaire. Au chapitre des valeurs, Air France-KLM reste au centre de l'actualité après la démission de son PDG, Jean-Marc Janaillac. Par ailleurs, Nestlé a conclu un accord avec Starbucks pour 7,15 milliards de dollars.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une nouvelle bougie blanche avec une clôture au plus haut de la séance. La dernière consolidation de l'indice le 26 Avril avait duré une journée : avec cette bougie et la très forte clôture américaine, la consolidation pourrait déjà être finie et l'indice pourrait ainsi rejoindre la résistance à 5567 points. Il faut surveiller le soutien à 5486 points : au-dessus de ce niveau, la tendance reste haussière.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

AIR FRANCE-KLM
Il n'y a plus de pilote dans l'avion. Vendredi dernier, Air France a publié sur son compte twitter que la consultation sur l'accord salarial proposé avait donné un résultat négatif (55,44% des votes). Le taux de participation est de 80,33%. Résultat, Jean-Marc Janaillac, le PDG de la compagnie aérienne Air France-KLM, a démissionné dans la foulée. Il avait conditionné son maintien à son poste au succès du vote. Le conseil d'administration a demandé à Jean-Marc Janaillac d'assurer ses fonctions jusqu'au 15 mai, date à laquelle une gouvernance de " transition " doit être mise.

AMOEBA
Amoeba annonce les premiers résultats des essais en serre effectués avec le micro-organisme Willaertia magna C2c Maky, en tant qu'agent de biocontrôle pour la prévention du mildiou sur la vigne. Les résultats des premiers tests in planta (sous serre) montrent un effet-dose très marqué de Willaertia magna C2c Maky dans un produit formulé. L'efficacité de plus de 90% du produit formulé sur le mildiou est à mettre en parallèle avec l'efficacité habituelle des agents de biocontrôle d'environ 50% en serre.

ATEME
Ateme a publié un chiffre d'affaires de 9,6 millions d'euros au titre de son premier trimestre 2018, en recul de 10,1% par rapport au 1er trimestre 2017. A taux de change de constant, le repli est de 2,7%. " Cette évolution traduit l'accentuation de la stratégie de croissance du groupe sur les commandes individuelles plus importantes, à l'origine d'une plus grande irrégularité du chiffre d'affaires d'un trimestre à l'autre ", explique le spécialiste de l'infrastructure de diffusion vidéo, dans son communiqué.

CARMILA
Carmila renforce sa présence en Espagne avec l’acquisition, auprès de Pradera European Retail Fund, de 6 centres commerciaux, pour un montant de 182 millions d’euros et un taux de rendement effectif moyen sur l’ensemble de 6,3%.Le portefeuille objet de la transaction regroupe des actifs situés en Andalousie (Séville, Cordoue et Puerto de Santa Maria à Cadiz), en Catalogne (Barcelone) et à Alicante.

Les chiffres macroéconomiques

En Allemagne, les commandes à l'industrie de mars ont reculé sur un mois de 0,9% après une baisse de 0,2% en février. Les économistes tablaient en moyenne sur une progression de 0,5% en mars.

L'indice Sentix du moral des investisseurs en zone euro de mai est attendu à 10h30.

Vers 8h30, l'euro cote 1,1947 dollar, en hausse de 0,02%.

Vendredi à Paris


Les marchés actions européens ont clôturé en légère hausse, soutenus par le repli de l'euro. Le CAC 40 a gagné ce vendredi 0,26% à 5 516 points, portant son gain hebdomadaire à 0,60% (la séance de mardi était fériée). Dans le reste de l'Europe, la tendance est similaire, comme en témoigne la progression de 0,5% de l'EuroStoxx 50 (+0,8% depuis lundi). A l'issue de cette fin de semaine globalement favorable aux actions françaises, c'est Vivendi (+7,5% depuis lundi) qui a tiré son épingle du jeu malgré la perte de contrôle du conseil de Telecom Italia au profit du fonds activiste Elliott.

Vendredi à Wall Street


Wall Street a terminé en nette hausse vendredi. Le Dow Jones a gagné 1,39% à 24 262,51 points, le S&P 1,28% à 2 663,42 points et le Nasdaq 1,71%. Les investisseurs ont apprécié le rapport sur l’emploi d’avril, et notamment l’évolution des salaires sur cette période. A +0,1% en avril contre un consensus à +0,2%, l’inflation salariale est encore largement maîtrisée et ne semble pas être en mesure de faire exploser l’inflation globale, entrainant une accélération du resserrement monétaire à la Fed. Côté valeurs, les résultats du jour (GoPro, Herbalife, Pandora Media…) ont globalement été salués.