Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - Hausse en vue

AOF - 26 juillet 2018


(AOF) - Les marchés actions européens sont attendus en hausse à l'ouverture après l'accord passé entre les Etats-Unis et l'Europe concernant les taxes douanières. La séance s'annonce particulièrement animée avec une salve de résultats de sociétés de premier plan comme Nestlé, AB InBev, Total, Valeo, Essilor ou encore Suez. Les investisseurs suivront par ailleurs de près la conférence de presse du président de la BCE, Mario Draghi en début d'après-midi. Ce dernier pourrait évoquer le calendrier des prochaines hausses des taux.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie noire située sous la résistance à 5459 points. L'indice n'a pas eu la force de sortir par le haut de son intervalle malgré des volumes plutôt élevés à 3.60 milliards d'euros. Néanmoins, avec les clôtures américaines, très haussières, une nouvelle impulsion est attendue en direction de 5506 points. Seul le comblement du gap haussier d'il y a deux jours repousserait cette lecture.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

CASINO
Casino, qui a déjà publié son chiffre d'affaires semestriel la semaine dernière, a dévoilé un bénéfice net normalisé part du groupe de 48 millions d'euros au titre du premier semestre. Il a progressé de 28,6%. En organique, il bondit de 73,6%. Ajustés de la contribution de Via Varejo en cours de cession, les comptes semestriels de Casino affichent une perte nette des activités poursuivies de 67 millions d'euros, contre -88 millions un an plus tôt. Le résultat opérationnel courant (ROC) du distributeur a baissé pour sa part de 2,4% à 439 millions d'euros. En organique, il a progressé de 10,3%.

FNAC DARTY
Fnac Darty a enregistré au premier semestre un bénéfice net, part du groupe, de 8 millions d’euros contre une perte nette de 103 millions d’euros, un an plus tôt. Le résultat opérationnel courant a bondi de 35% à 46 millions d’euros. Pour le distributeur, il traduit la poursuite de la maîtrise des coûts et le bon déroulement du déploiement des synergies. L’intégration Fnac Darty est en cours d’achèvement : 105 millions d’euros de synergies ont été générées à fin juin 2018 et l’objectif de 130 millions de synergies déployées fin 2018 a été confirmé.

VALEO
Valeo vient de publier les résultats de son premier semestre 2018. Ainsi, l’équipementier automobile a réalisé un bénéfice net part du groupe de 453 millions d’euros sur la période, en baisse de 10% par rapport au 1er semestre 2017. La marge opérationnelle ( y compris la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence) ressort à 727 millions d’euros (7,4% du chiffre d’affaires), contre 752 millions d’euros (8% du chiffre d’affaires) lors du premier semestre 2017.

VALLOUREC
Vallourec a accusé au deuxième trimestre 2018 une perte nette de 137 millions d'euros, contre une perte nette de 128 millions un an plus tôt. Le résultat brut d'exploitation s'est établi à 23 millions d'euros. Il a progressé de 20 millions d'euros grâce à la hausse du chiffre d'affaires, une amélioration de la marge industrielle, les économies générées par le Plan de Transformation et la baisse des coûts. Le chiffre d'affaires a grimpé de 5,3% à 982 millions grâce à un effet volume positif de 6,3 % et un effet prix/mix de 7,5 %, partiellement compensés par un effet devises négatif de -8,5 %.

Les chiffres macroéconomiques

En France, les résultats de l'enquête de conjoncture auprès des ménages pour juillet sont attendus à 8h45.

La décision de politique monétaire de la BCE est attendue à 13h45. Elle sera suivie de la conférence de presse de Mario Draghi à 14h30.

Aux Etats-Unis, les investisseurs prendront connaissance à 14h30 des commandes de biens durables de juin et des inscriptions hebdomadaires au chômage.

Vers 8h30, l'euro cote 1,1735 dollar, en hausse de 0,05%.

Hier à Paris


C'est une séance frustrante qu'a connue le marché parisien aujourd'hui. Dopé aux bons résultats d'entreprises (Seb, LVMH, Elior, TF1, M6...), l'indice français s'est maintenu dans le vert en matinée contre la tendance ailleurs en Europe. Puis, la prudence l'a finalement emporté alors que Wall Street a ouvert sans direction claire. Les investisseurs ont finalement préféré limiter les prises de risques en attendant de voir si Juncker, président de la Commission européenne, parvient à raisonner Trump dans le dossier commercial. Le CAC 40 a cédé 0,14% à 5 426,41 pts et l'EuroStoxx 50 a perdu 0,43%

Hier à Wall Street


Wall Street a connu hier un sursaut en fin de séance qui lui a permis de s’assurer un beau rebond. Hésitants à l’ouverture, lestés par les résultats décevants de poids lourds comme FCA ou Boeing, les indices ont terminé en hausse dans la perspective d’un accord UE/Etats-Unis sur le commerce. Les premières informations en provenance de la réunion Trump/Juncker ont filtré pendant la séance avant d’être confirmées par la suite, une fois Wall Street fermé. Le DJIA a gagné 0,68% à 25 414,10 points et le Nasdaq 1,17% à 7 932,24 points. Il a atteint en séance un nouveau record à 7,933.31 points.