Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - Iran et résultats d'entreprises au menu des investisseurs

AOF - 08 mai 2018


(AOF) - Les marchés européens sont attendus proches de l'équilibre en ce mardi 8 mai. Alors que les volumes d'échanges devraient être réduits à Paris compte tenu de cette journée chômée, les investisseurs vont se montrer prudents en attendant la décision de Donald Trump sur l'accord nucléaire iranien. Le président a annoncé sur Twitter qu'il ferait une annonce aujourd'hui alors que le calendrier initial prévoyait en fin de semaine. Les observateurs craignent une sortie des Etats-Unis de l'accord et de possibles sanctions américaines sur l'Iran. Quant à l'agenda des valeurs, il est encore bien rempli.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une nouvelle bougie blanche avec une clôture au plus haut de la séance mais dans des volumes en baisse à 2,10 milliards d'euros. La tendance haussière semble redémarrer en direction de la résistance à 5 567 points. Méfiance tout de même à ce possible nouveau sommet : il risquerait d'être le dernier en raison de la formation de divergences d'indicateurs.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

LAFARGEHOLCIM
LafargeHolcim a dévoilé un Ebitda sous-jacent de 700 millions de francs suisses au titre du premier trimestre, en baisse de 13,4%. En base comparable, il a reculé de 7,7%. Il a été "affecté par un hiver exceptionnellement rigoureux en Amérique du Nord et en Europe", précise le groupe. Le chiffre d'affaires trimestriel du cimentier franco-suisse s'est stabilisé (+3,1% en comparable) à 5,83 milliards de francs suisses. Le consensus compilé par le groupe pour l'Ebitda sous-jacent était à 726 millions de francs suisses. Pour sa part, le chiffre d'affaires dépasse de 4% les attentes.

LAGARDERE
Lagardère a indiqué que le prix maximum d’achat par titre de son programme de rachats d’actions 2018-2019 a été fixé à 40 euros. Le montant maximal est de 500 millions d’actions. Le programme porte au plus sur 10 % du nombre total des actions composant le capital social, soit 13.113.328 actions.

TELEPERFORMANCE
Teleperformance a été distingué par Frost & Sullivan pour ses bonnes pratiques dans le domaine de la sécurité et de la conformité dans la catégorie « Centres de contacts externalisés ». Le groupe a ainsi remporté le prix 2018 « Security & Compliance Competitive Strategy Innovation and Leadership ». « Au cours des dix dernières années, Teleperformance nous semble s’être doté, à tous les niveaux, d’une culture très au fait des questions de sécurité », a expliqué Michael DeSalles, analyste principal pour la transformation numérique chez Frost & Sullivan.

AUPLATA
Auplata, premier producteur d’or français coté en Bourse, et Element ASA, société norvégienne d'investissement dans le secteur minier, ont annoncé être entrés en négociation exclusive pour la constitution d’une co-entreprise. Elle est constituée en vue d'acquérir en commun 100% de toutes les actions en circulation d'Osead Maroc Mining (OMM), qui détient à ce jour environ 37% du capital et des droits de vote de la Compagnie Minière de Touissit (CMT), société cotée à la Bourse de Casablanca, leader au Maroc dans la production de concentrés de plomb argentifère de haute qualité.

Les chiffres macroéconomiques

L'excédent commercial allemand a atteint 22 milliards d'euros en mars, en données ajustées. Les exportations allemandes ont atteint 116,1 milliards, en hausse de 1,7% sur un mois - après trois mois consécutifs de recul - mais en repli de 1,8% sur un an. Les importations allemandes, quant à elles, sont ressorties à 90,9 milliards d'euros. Elles ont baissé de 0,9% par rapport à février et de 2,3% par rapport à mars 2017.

En Allemagne, la production industrielle a augmenté de 1% en mars sur un mois après avoir baissé de 1,7% (révisé de -1,6%) en février. Le consensus Reuters était de +0,8%. 

A 08h20, l'euro cote 1,1924 dollar, en légère hausse de 0,02%.

Hier à Paris

La vigueur de Wall Street et la faiblesse de l'euro se sont combinées pour permettre aux marchés européens de commencer la semaine dans le vert. La Bourse américaine a surtout profité du bond des cours du pétrole, sur fond de tensions avec l'Iran, et d'Apple. Pour sa part, l'euro a été pénalisé par la dégradation inattendue du moral des investisseurs de la zone euro en mai. Le CAC 40 a gagné 0,28% à 5 531,42 points et ne se situe plus qu'à 0,2% de son sommet de l'année en clôture atteint le 22 janvier à 5 541,99 points. De son côté, l'EuroStoxx 50 s'est apprécié de 0,38% à 3 564,19 points.

Hier à Wall Street

La fracture est nette : alors que Wall Street progressait paisiblement hier, soutenu par la flambée des cours du pétrole et le nouveau record d'Apple, un tweet de Donald Trump est venu alourdir la fin de séance. Le président américain a annoncé qu'il ferait connaitre dès aujourd'hui, mardi, sa décision sur la position des Etats-Unis vis-à-vis de l'accord sur le nucléaire iranien. Initialement, cette annonce était prévue pour la fin de semaine. Les indices ont immédiatement réduit une partie de leurs gains. Au final, le Dow Jones a terminé en hausse de 0,39% à 24 357,32 pts et le S&P 0,35%.