Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - La fin de semaine s'annonce calme

AOF - 17 août 2018


(AOF) - Les marchés européens devraient consolider les gains engrangés hier et ouvrir cette dernière séance de la semaine proches de l'équilibre. Certes, l'espoir d'une reprise des négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis reste présent mais doit encore se concrétiser pour redonner une impulsion positive aux indices. Compte tenu des tensions persistantes, les investisseurs peuvent être tentés de prendre des bénéfices dès que l'occasion se présente. De surcroit, il va falloir s'employer pour trouver des catalyseurs aujourd'hui même si quelques statistiques vont venir égayer la séance.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie blanche de taille modérée au-dessus d'une petite ombre basse. Les volumes ont baissé à 3 milliards d'euros. Les intentions de reprise de négociations entre la Chine et les Etats-Unis ont soulagé les marchés et ont permis de souffler. Pour le moment, cette bougie timide est venue tester le milieu du marubozu précédent. Ce n'est qu'au-delà de ce niveau que l'on pourra anticiper une reprise vers la résistance à 5 448 points.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

AIR FRANCE-KLM
Air France-KLM a officialisé hier soir, sans surprise, la nomination de Benjamin Smith comme Directeur général. "Benjamin Smith est un dirigeant reconnu du secteur du transport aérien au plan international. Il a joué un rôle majeur au cours des 20 dernières années au sein d'Air Canada, dont il a été un acteur clé du développement économique et commercial, de la transformation, de la création de valeur et de l'engagement des équipes de la compagnie. Il était jusqu'à ce jour President Airlines et Chief Operating Officer d'Air Canada", souligne la compagnie dans un communiqué.

BIC
Entre le 6 et le 10 août, Bic a racheté pour près de 6,14 millions d’euros de ses propres actions. Ces transactions portent sur environ 80 000 titres rachetés à un prix moyen pondéré de 76,6973 euros.

VOLUNTIS
Voluntis annonce le lancement d’une nouvelle version d’Insulia, pour améliorer l’expérience utilisateur et rendre l’application disponible en espagnol. L’ajout de cette langue permettra aux assureurs et aux professionnels de santé de proposer Insulia à davantage de patients diabétiques à risque, explique la société spécialisée dans les logiciels thérapeutiques. Voluntis présentera cette version améliorée d’Insulia à l’occasion de la conférence de l’AADE – American Association of Diabetes Educator.

JCDECAUX
JCDecaux sera à surveiller aujourd'hui après son bond d'hier (+7,14%) dans le sillage d'une note favorable d'analyste. Ainsi, Berenberg a relevé hier de Conserver à Acheter sa recommandation sur JCDecaux auquel il fixe un objectif de cours, inchangé, de 32 euros. L'analyste adopte une vue plus "constructive" sur le dossier de l'afficheur français après sa récente sousperformance. De plus, Berenberg voit une opportunité pour le spécialiste français dans l'intérêt pour l'affichage extérieur prêté à Google. 

Les chiffres macroéconomiques

En zone euro, Eurostat dévoilera à 11h le chiffre de l'inflation de juillet.

Aux Etats-Unis, l'indice des indicateurs avancés de juillet et l'indice préliminaire de la confiance du consommateur de l'Université du Michigan d'août. seront dévoilés à 16h00.

A 08h15, l'euro est stable à 1,1378 dollar.

Hier à Paris

Déjà bien orientés ce matin, les marchés européens ont légèrement accéléré leur progression après l'ouverture dynamique de Wall Street. A l'arrivée, le CAC 40 a gagné 0,83% à 5 349,02 points et l'EuroStoxx 0,61% à 3 379,70 points. L'ambiance s'est détendue sur l'ensemble des places financières de la planète après l'annonce d'une rencontre d'ici la fin du mois entre Wang Fuwen, vice-ministre chinois au commerce, et David Malpass, du Département américain du Trésor, pour tenter de calmer la crise commerciale. Cet espoir s'est traduit par une remontée des taux longs, du pétrole et de l'euro.

Hier à Wall Street

Wall Street a nettement rebondi hier. L'espoir d'une rencontre, d'ici la fin du mois, entre le vice-ministre chinois du Commerce et le sous-secrétaire américain au Trésor en charge des affaires internationales a porté les investisseurs. Ces derniers y voient le signe que la guerre commerciale pourrait rapidement s'atténuer. Cette perspective a eu pour conséquence de raviver légèrement le goût pour le risque, et d'alimenter le rebond des cours des matières premières. L'autre catalyseur a été la bonne performance de Walmart. Le Dow Jones a gagné 1,58% à 25 558,73 points et le S&P 0,79%.