Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - La hausse devrait se poursuivre dans le calme

AOF - 14 mai 2018


(AOF) - Les marchés actions européens sont attendus en hausse à l'ouverture dans le sillage de Wall Street. Les investisseurs espèrent que la Fed n’accélérera pas le rythme de la normalisation de sa politique monétaire après plusieurs indicateurs témoignant d'une inflation moins vigoureuse que prévu aux Etats-Unis. En l'absence de statistiques majeures, les opérateurs focaliseront leur attention sur les actualités en provenance des entreprises. Vincent Bolloré a relevé sa participation dans Vivendi à plus de 24% tandis que Sanofi a annoncé détenir 95,60% des actions de la biotech belge Ablynx.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une petite bougie blanche dans des volumes plutôt faibles à 2.60 milliards d'euros, comme depuis quelques jours déjà. L'inertie haussière de l'indice CAC 40 est forte : la tendance se dirige lentement en direction de la résistance à 5567 points malgré des indicateurs qui commencent à être surachetés.

Les valeurs à suivre aujourd'hui


DIRECT ENERGIE
Direct Energie publiera ce soir son chiffre d'affaires du premier trimestre 2018. Les investisseurs suivront avec intérêt cette publication, la première depuis l'annonce de son rachat par Total le mois dernier. Présent en France dans l’électricité et le gaz depuis l’acquisition en 2016 du belge Lampiris, la compagnie pétrolière a donné un sérieux coup d’accélérateur à sa stratégie de développement dans l’électricité en annonçant le rachat de Direct Energie pour 1,9 milliard d’euros.

TRIGANO
Trigano dévoilera ce soir ses résultats semestriels. Fin mars, le spécialiste des camping-cars et caravanes avait dévoilé un chiffre d'affaires semestriel solide et des perspectives encourageantes. Ainsi, Trigano a réalisé un chiffre d'affaires avoisinant les 1,1 milliard d'euros au titre de son premier semestre 2017/2018 (clos fin février), en croissance de 46,3% par rapport à la même période de l'exercice précédent.

SAINT-GOBAIN
Saint-Gobain (+2,65% à 45,245 euros) et Sika (+8,26% à 8 125 francs suisses) ont dominé vendredi leurs indices de référence CAC 40 et SMI. Les deux groupes ont signé un accord mettant fin à trois ans et demi de conflit, dont certains épisodes se sont déroulés devant les tribunaux, et permettant à tous les protagonistes d'en sortir par le haut. Du côté de Saint-Gobain d'abord, il parvient à entrer au capital de Sika selon des modalités financières intéressantes.

SANOFI
Sanofi et Ablynx ont annoncé le succès de la période d'acceptation initiale des offres publiques d'acquisition annoncées précédemment en vue de l'acquisition, par Sanofi, de l'intégralité des actions (en ce compris les actions représentées par les American Depositary Shares), warrants et obligations convertibles en circulation d'Ablynx. Sanofi a donc confirmé qu'à l'issue de la période d'acceptation initiale, intervenue le 4 mai 2018, un total de 71 972 994 actions, 2 594 841 warrants et 975 obligations convertibles ont été valablement apportés aux offres et non retirés.

Les chiffres macroéconomiques

Les investisseurs se contenteront, à 8h30, de la première estimation de la croissance du deuxième trimestre par la Banque de France.

Vers 8h25, l'euro cote 1,1970 dollar, en hausse de 0,13%.

Vendredi à Paris


En hausse à l'ouverture, les principaux marchés actions européens sont ensuite repartis à la baisse dans des volumes d'échanges réduits. En l'absence d'indicateurs économiques majeurs, les investisseurs ont porté leur attention sur les actualités en provenance des entreprises. A Paris, le titre Saint-Gobain s'est distingué après avoir trouvé un compromis dans le litige l'opposant au suisse Sika depuis plusieurs années. ArcelorMittal a été soutenu par un début d'année solide. Le CAC 40 a abandonné 0,07% à 5 541,94 points mais affiche un gain hebdomadaire de 0,47%. L'Euro Stoxx 50 a cédé 0,11%.

Vendredi à Wall Street


Wall Street a globalement bien terminé une semaine fructueuse. Le Dow Jones a gagné vendredi 0,37% à 24 831,17 points et le S&P 0,17% à 2 727,72 points. Le Nasdaq s'est tout de même distingué à la baisse, pénalisé notamment par la chute de plus de 33% de l'action Symantec. Sur la semaine, le Dow Jones et le S&P ont tous deux gagné plus de 2% et restent sur une série de sept et six hausses consécutives. Cette dynamique a été alimentée par le bond des cours du pétrole et la perspective d'une inflation maîtrisée qui ne nécessitera pas, a priori, de tour de vis supplémentaire de la part de la Fed.