Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - La prudence, toujours la prudence...

AOF - 13 décembre 2017


(AOF) - Les marchés européens pourraient repartir en légère baisse ce mercredi, alors que se rapproche l'annonce d'un relèvement des taux de la Fed. Sauf immense surprise, la Réserve fédérale devrait en effet prendre cette décision à l'issue de sa dernière réunion de politique monétaire de l'année. Cette annonce sera la première d'une série de trois très attendues puisque la Banque d'Angleterre et la BCE se réuniront demain. Dans ce contexte, l'euro rebondit légèrement. Du côté des valeurs, Plastic Omnium a dévoilé ses perspectives 2017-2021 tandis que TF1 a confirmé son offre de rachat d'Aufeminin.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie blanche avec une clôture au plus haut et une longue mèche basse dans des volumes importants à 3,73 milliards d'euros. Cette bougie montre un retour en force des acheteurs avec une clôture la plus forte des dernières semaines. Les cours sont maintenant au contact de la résistance à 5 434 points. Il faut la franchir pour relancer la dynamique précédente.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

PLASTIC OMNIUM
Plastic Omnium confirme, malgré les effets de change négatifs, que son chiffre d'affaires économique 2017 atteindra 8 milliards d'euros, en forte croissance par rapport aux 6,9 milliards d'euros de l'année 2016 et en forte surperformance par rapport à la production automobile mondiale. La rentabilité du groupe, qui présente aujourd'hui son plan stratégique 2017-2021, s'améliorera pour dépasser largement les 9% de marge opérationnelle proforma de l'année 2016 et le résultat net part du groupe 2017 sera en très forte progression.

BASTIDE
Bastide a conclu un protocole d’accord portant sur l’acquisition de 100% du capital de la société Baywater Healthcare, détenue auparavant par le fonds d’investissement européen Duke Street. Baywater Healthcare est l'un des leaders du marché de l'Assistance Respiratoire à domicile en Angleterre et le seul acteur indépendant, les 3 autres étant des filiales de grands groupes gaziers. Le marché anglais est un marché très structuré, organisé en 11 régions.

CARREFOUR/CASINO
Sur la période allant du 30 octobre au 26 novembre, les dépenses des ménages français en produits de grande consommation et frais en libre-service en circuit généraliste ont progressé de 2,2%, indique Kantar Worldpanel dans une version flash de son étude mensuelle Référenseigne sur le sujet. Sur un cumul depuis le début d'année et arrêté au 25 novembre 2017, les dépenses en circuits généralistes sont en croissance de 0,9%.

OENEO
Au premier semestre de son exercice 2017/2018, Oeneo, le fabricant de bouchon de liège, a publié un résultat net en hausse de 17,3% à 16 millions d'euros. Le résultat opérationnel du groupe progresse de 15,7% à 23,9 millions d'euros grâce à la diminution des charges non courantes.

Les chiffres macroéconomiques

L'inflation allemande en données IPCH a été confirmée à 1,8% en novembre sur un an. D'un mois sur l'autre, elle est ressortie à 0,3% comme en première estimation.

A 11h00, Eurostat publiera l'indice de la production industrielle en octobre en zone euro.

Aux Etats-Unis, l'inflation de novembre sera dévoilée à 14h30 et la Fed rendra sa décision de politique monétaire à 20h.

Vers 08h10, l'euro cote 1,1754 dollar, en légère hausse de 0,13%.

Hier à Paris

Les marchés actions européens sont repartis à la hausse, soutenus par une opération de fusion-acquisition d'envergure dans la technologie en France et la hausse du pétrole. Atos a formulé une proposition qualifiée d'amicale de 4,3 milliards d'euros sur le spécialiste français de la carte à puces Gemalto. Le baril de Brent a atteint en début d'après-midi 65,83 dollars, soit son niveau le plus haut depuis mai 2015 après l'annonce de la fermeture d'un oléoduc en mer du Nord. Le CAC 40 a clôturé sur un gain de 0,52% à 5 415,10 points. L'EuroStoxx 50 a progressé de 0,17% à 3 597,58 points.

Hier à Wall Street

Les marchés américains ont clôturé en ordre dispersé : le Dow Jones et le S&P, gagnant respectivement 0,49% et 0,15%, ont terminé à de nouveaux records (24 504,80 et 2 664,11 points respectivement) alors que le Nasdaq a une fois encore ralenti la marche. Les valeurs technologiques sont soumises à une forte volatilité depuis plusieurs semaines alors que se rapproche la fin de l'année et que des craintes sur les valorisations apparaissent. Pour le reste, la confiance reste de mise dans l'attente de la décision de la Fed qui devrait être sans surprise : les taux Fed Funds vont être remontés.