Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - Le CAC 40 à l'assaut de ses plus hauts 2018, Saint-Gobain en vedette

AOF - 11 mai 2018


(AOF) - Les marchés européens devraient prolonger leur mouvement de hausse, avec un CAC 40 qui partirait à l'assaut de son plus haut 2018 en séance touché le 23 janvier à 5 567,30 points. Les investisseurs ont été rassurés hier par les chiffres de l'inflation américaine, ce qui s’est traduit par une accalmie sur les marchés obligataires. A Paris, Saint-Gobain sera en vedette après avoir dévoilé un accord mettant fin à sa querelle avec Sika entamée il y a plus de trois ans. Air France-KLM a par ailleurs dévoilé des chiffres du trafic en baisse pour avril.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une petite bougie blanche dans des volumes plutôt faibles à 2.20 milliards d'euros, jour férié oblige. La configuration graphique n'a pas beaucoup évolué : l'indice CAC 40 est toujours en tendance haussière en direction de la résistance à 5567 points. La très nette reprise des marchés américains vient maintenant soutenir ce mouvement.

Les valeurs à suivre aujourd'hui


SAINT-GOBAIN
Décembre 2014-Mai 2018. Saint-Gobain et Sika ont dévoilé un accord mettant fin à leur querelle entamée il y a plus de trois ans. Elle venait du fait que le groupe français avait signé fin 2014 un accord avec la famille Burkard prévoyant l'acquisition de leur participation de 16% dans Sika, cette dernière étant assortie de plus de 50% des droits de vote. Depuis, Sika était en guerre contre cette prise de contrôle par Saint-Gobain. Finalement, Saint-Gobain va bel et bien acquérir la participation des Burkard dans Sika pour 3,22 milliards de francs suisses.

EDF
EDF
(+3,04% à 12,220 euros) a enregistré hier l'une des plus fortes progressions de l'indice SBF 120 grâce à des revenus trimestriels sans mauvaise surprise et la confirmation de ses objectifs 2018. L'électricien a réalisé au premier trimestre 2018 un chiffre d'affaires de 20,446 milliards d'euros, en croissance organique de 3%. Jefferies explique que toutes les divisions du groupe ont présenté des performances en amélioration, bénéficiant de conditions météorologiques favorables, d'une hausse des prix de l'énergie et d'une progression des capacités dans les énergies renouvelables.

AXA
Axa a annoncé jeudi matin la fixation du prix d’introduction en bourse de 137,25 millions d'actions existantes de sa filiale américaine AXA Equitable Holdings, Inc. (AEH) à 20 dollars américains par action, ce qui correspond à un produit de 2,745 milliards de dollars américains. La fourchette initiale était de 24 à 27 dollars par action. Le placement porte sur des actions ordinaires d’AEH, vendues par l'assureur en qualité d’actionnaire cédant. La cession effectuée dans le cadre de l’IPO concerne environ 24,5% des actions existantes et émises d’AEH.

TECHNIPFMC
TechnipFMC (- 4,17% à 26,69 dollars) a affiché la plus forte baisse de l'indice CAC 40, le retournement à la baisse des cours du pétrole se conjuguant à des résultats décevants au premier trimestre. Sur cette période, le groupe parapétrolier a enregistré un bénéfice net de 95,1 millions de dollars, soit 20 cents par action, contre respectivement -18,4 millions de dollars et - 4 cents par action, un an plus tôt. Corrigé des éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 28 cents, soit 6 cents de moins que le consensus Thomson Reuters.

Les chiffres macroéconomiques

Les investisseurs attendent les prix des importations en avril aux Etats-Unis et la première estimation de l'indice du Michigan de la confiance du consommateur pour mai.

Ce matin, l'euro se replie de 0,09% à 1,1906 dollar.

Hier à Paris


Les marchés européens ont fini en hausse, soutenus par Wall Street. Les investisseurs américains ont été rassurés par l’annonce d’une inflation, hors énergie et alimentation, inférieure aux attentes en avril. Dans ces conditions, le rythme de resserrement de la politique monétaire de la Fed ne devrait pas s’accélérer. L’indice CAC 40 a clôturé en hausse de 0,2% à 5 545,95 points, inscrivant un nouveau plus haut annuel en clôture. Le plus haut en séance a été atteint le 23 janvier à 5 567,30 points. L’EuroStoxx50 est stable à 3569,71 points.

Hier à Wall Street


Séance après séance, Wall Street confirme sa résistance aux tensions géopolitiques. Le Dow Jones a signé hier sa sixième séance consécutive de progression, gagnant 0,80% à 24 739,53 pts. De son côté, le S&P s'est apprécié de 0,94% à 2 723,07 pts. En plus des cours du pétrole qui ont continué à grimper suite aux échanges de tirs entre Israël et l'Iran en Syrie, les investisseurs ont bien réagi à la publication d'un chiffre de l'inflation inférieur aux attentes pour le mois d'avril aux Etats-Unis. Il suggère que la Fed n'aura pas à accélérer le rythme de resserrement de sa politique monétaire.