Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - Le mois d'avril devrait s'achever dans le calme

AOF - 30 avril 2018


(AOF) - Les marchés européens pourraient ouvrir cette dernière séance d'avril proches de l'équilibre. Contrairement aux dernières journées de Bourse, l'actualité des valeurs parisiennes et européennes est assez peu fournie ce lundi, à l'exception du rapprochement annoncé dans la distribution au Royaume-Uni entre Sainsbury et Asda. De plus, de nombreux rendez-vous macro sont à l'agenda, notamment sur le front de l'inflation en Allemagne et aux Etats-Unis. Enfin, les investisseurs pourraient être tentés de prendre quelques profits après une belle semaine et avant une journée "off" en Bourse demain.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une nouvelle bougie blanche avec une clôture forte au-delà de la résistance à 5 456 points. Rien ne semble arrêter l'indice français, particulièrement dynamique et puissant par rapport aux autres indices européens. Le débordement de la résistance à 5 456 points permet de viser la résistance suivante à 5 567 points tant que 5 388,67 points reste en soutien.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

EUROFINS SCIENTIFIC
Eurofins Scientific va acquérir Covance Food Solutions, l'activité de tests alimentaires et de conseils de LabCorp. La transaction, réalisée au prix de 670 millions de dollars, doit être finalisée dans le courant du troisième trimestre. Covance Food Solutions devrait réaliser environ 160 millions de dollars de chiffre d'affaires cette année et présente une marge d'Ebitda "bien supérieure aux objectifs d'Eurofins", assure le groupe français. Eurofins promet que l'opération sera "immédiatement relutive" tant en termes de rentabilité que de bénéfice par action.

EUROPCAR
Europcar annonce l’acquisition, à travers Ubeeqo, de Poleis Consulting et de leur marque Scooty, une start-up de partage de scooters électriques en libre-service. « Les marchés du partage de scooter et de voiture évoluent rapidement et sont une bonne alternative à la possession de véhicule », explique la société, dans son communiqué. Scooty est une start-up Belge, créée en 2016 par Jan-Albrecht Jost, Bram Vandeperre et Michiel Van Roey, et propose à ses clients 176 scooters électriques en livre-service à Bruxelles et Anvers.

NATIXIS
Le Conseil d’Administration de Natixis, réuni sous la présidence de François Pérol, a nommé François Riahi directeur général de Natixis. Il succède à Laurent Mignon, nommé, le 26 avril 2018, président du directoire du groupe BPCE. François Riahi prendra ses fonctions le 1er juin prochain. Ce même jour, Laurent Mignon deviendra président du conseil d’administration de Natixis.

IMERYS
Imerys a dévoilé un bénéfice net part du groupe de 91,7 millions d'euros au titre du premier trimestre 2018, en croissance de 16,3%. Son résultat opérationnel courant a progressé de 4,8% à 154,2 millions. Hors effet devises (-13,2 millions d'euros), il progresse de 15,1% grâce notamment à un effet prix-mix positif de +31,3 millions d'euros, qui couvre la hausse maîtrisée des coûts variables (+19,3 millions d'euros, notamment les coûts matières et l'énergie), et à une amélioration progressive de la contribution des acquisitions récentes (+14,1 millions d'euros)

Les chiffres macroéconomiques

En Allemagne, les ventes au détail ont augmenté de 1,3% en mars sur un an. En rythme mensuel, elles ont reculé de 0,6%. Le consensus Reuters était à +1,4% et +0,8%.

En France, la seule statistique attendue à 08h45 concerne la construction de logements de mars.

A 14h00, l'institut Destatis dévoilera sa première estimation de l'inflation d'avril.

Aux Etats-Unis, les revenus et dépenses des ménages et l'indice PCE de l'inflation de mars seront connus à 14h30. Ils seront suivis à 16h par les promesses de ventes immobilières en mars.

A 08h25, l'euro cote 1,2125 dollar, en baisse de 0,18%.

Hier à Paris

Les marchés européens ont fini en légère hausse, soutenus par la faiblesse de l'euro contre le dollar. Ce dernier bénéficie d'un différentiel de rendement au plus haut depuis 1989 entre le dix ans américain (2,95%) et son équivalent allemand (0,57%). A Paris, les publications d'entreprises étaient mitigées. Celle de Capgemini (+6,65%) a été saluée tandis que celles Renault et Sanofi ont été sanctionnées. Le CAC 40 a clôturé sur un gain de 0,54% à 5 483,20 points, sa progression sur la semaine à 1,30%. L’EuroStoxx50 a pour sa part progressé de 0,36% à 3518,80 points.

Hier à Wall Street

Wall Street a clôturé vendredi proche de l’équilibre, ne parvenant pas à enchainer une troisième séance de hausse. Le Dow Jones a donc lâché un symbolique 0,05% à 24 311,19 pts et le S&P s’est adjugé un très modeste 0,11% à 2 669,91 pts. Les investisseurs n’ont pas trouvé dans les résultats pourtant solides de plusieurs poids lourds - Amazon, Microsoft, Intel - de raisons suffisantes pour accroitre leurs achats d’actions. Ils tentaient plutôt de faire le tri au milieu de toutes les publications qui ont marqué la semaine. Côté macro, la croissance a moins ralenti que prévu au premier trimestre.