Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - Légers gains anticipés grâce à Wall Street

AOF - 12 septembre 2018


(AOF) - Les marchés européens sont attendus en légère hausse dans le sillage de Wall Street. Les bourses asiatiques n'ont pas eu cette chance. La tendance en Europe pourrait cependant être facilement remise en cause - ou amplifiée - par d'éventuels développements dans les différends commerciaux entre les Etats-Unis et la Chine et le Canada. Les données économiques du jour ne devraient pas influer sur la tendance. A Paris, Hermès a présenté des résultats semestriels record.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'un doji avec une longue mèche basse sur le support majeur à 5243 points. Dans des volumes à 3,25 milliards d'euros, les acheteurs font toujours preuve de force à proximité du support majeur. Une reprise technique haussière est probable mais la première résistance est éloignée à 5428,22 points.

Les valeurs à suivre aujourd'hui


HERMES
Hermès a enregistré une marge opérationnelle courante record au premier semestre. Sur cette période, le résultat net du groupe de luxe, en progression de 17%, a atteint 708 millions d’euros, et le résultat opérationnel courant, 985 millions d’euros, en croissance de 6%. Ce dernier a représenté 34,5% des revenus contre 34,3% un an plus tôt. Outre une croissance solide, la rentabilité a bénéficié de l’impact relutif du change. Déjà publié, le chiffre d'affaires s’est élevé à 2,853 milliards d’euros et progresse de 11% à taux de change constants et de 5% à taux de change courants.

HAULOTTE GROUP
Haulotte Group a vu son résultat net bondir de 198% à 19,1 millions d'euros au premier semestre, impacté par la croissance du résultat opérationnel et un environnement des changes plus favorable; en particulier sur le dollar américain. Le résultat opérationnel du spécialiste des nacelles élévatrices est ressorti en croissance de 53% à 26,7 millions, tiré par la cession de l’activité de location en Italie et par un niveau moindre de provisions pour risques.

SUPERSONIC IMAGINE
SuperSonic Imagine a enregistré au premier semestre une perte nette de 7,179 millions d'euros contre une perte de 7,391 millions d'euros, un an plus tôt. Le résultat opérationnel courant de la société spécialisée dans l'imagerie médicale par ultrasons (échographie) s'est, lui amélioré, passant de -5,8 à -5,4 millions d'euros. SuperSonic Imagine a bénéficié de charges opérationnelles en baisse de 6% à 9,9 millions d'euros. L’Ebitda s’est amélioré de 15%, pour une perte s’élevant à 3,7 millions d'euros.

SERGE FERRARI
Serge Ferrari Group, créateur, fabricant et distributeur de matériaux composites souples innovants a réalisé au premier semestre 2018 un chiffre d'affaires en hausse de 10,7% à change constant à 96,648 millions d'euros et un résultat opérationnel en croissance de 21,6% à 4,817 millions. L’Ebitda ajusté s’élève à 9,7 millions contre 9,1 millions d’euros au 30 juin 2017, et représente 10,1% du chiffre d’affaires. Le résultat net atteint 903 000 euros, contre 2,548 millions un an plus tôt. Un repli qui s'explique par 2 millions de coûts exceptionnels liés à l'arrêt des activités Vinyloop.

Les chiffres macroéconomiques

Les investisseurs attendent la production industrielle de la zone euro en juillet à 11 heures, les prix à la production aux Etats-Unis en août à 14h30 et le Livre Beige de la Fed sur la santé de l'économie américaine à 20 heures.

Ce matin, l'euro s'effrite de 0,09% à 1,159 dollar.

Hier à Paris


Les marchés européens ont fini proches de l’équilibre, les tensions commerciales compensant les bonnes nouvelles sur le Vieux Continent. L'empire du milieu demandera ainsi la semaine prochaine à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) l'autorisation d'imposer des sanctions aux Etats-Unis. En Europe, l'indice ZEW du sentiment des investisseurs allemands sur les perspectives économiques a de plus favorablement surpris. L’indice CAC 40 a gagné 0,27% à 5 283,79 points tandis que l’EuroStoxx50 a grappillé 0,07% à 3 311,66 points.

Hier à Wall Street


Après un début de séance dans le rouge, les marchés américains ont confirmé leur tendance haussière en fin de journée, malgré le différend commercial opposant les Etats-Unis et la Chine. Les indices ont été soutenus par le secteur de l’énergie dans le sillage des cours du pétrole (2,53% pour le WTI) et les valeurs technologiques. Apple a rebondi à la veille de la présentation des nouveaux iPhone. L’indice Dow Jones a fini en progression de 0,44% à 25 971,06 points et le Nasdaq Composite a gagné 0,61% à 7 972,47 points.