Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - Les investisseurs ne veulent pas rater leur fin de semestre

AOF - 29 juin 2018


(AOF) - Les marchés européens devraient ouvrir dans le vert cette dernière séance du premier semestre 2018. Les investisseurs devraient se montrer rassurés par la résistance de Wall Street aux tensions commerciales même si ces dernières restent en filigranes et peuvent à tout moment susciter un nouveau sursaut d'aversion au risque. Par ailleurs, les valeurs financières pourraient être bien orientées alors que les taux longs allemands remontent après l'accord trouvé sur la crise migratoire. Enfin, la macroéconomie devrait avoir un rôle important aujourd'hui compte tenu des nombreuses stats du jour.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie noire avec un grand corps et des mèches haute et basse importantes. Dans des volumes à 3,20 milliards d'euros, la volatilité est toujours très présente mais la tendance manque. Les acheteurs et les vendeurs tentent successivement de prendre la main sur ce marché. Une clôture sous 5 264 points confirmera un retour sur le gap à 5 163 points.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

ACCORHOTELS
AccorHotels et sbe Entertainment Group ont signé une lettre d’intention et engagé des négociations exclusives portant sur l’acquisition par AccorHotels d’une participation de 50% dans sbe. Le groupe français déboursera 125 millions de dollars pour racheter les actions sbe détenues notamment par Cain International ; le solde de 50% restera détenu par Sam Nazarian, fondateur et Directeur général de sbe.

AIR LIQUIDE
Air Liquide et la start-up chinoise STNE (Shanghai Sinotran New Energy Automobile Operation CO., LTD), ont signé un accord de partenariat destiné à accélérer en Chine le déploiement de flottes de camions électriques fonctionnant à l’hydrogène. Ce partenariat se traduit par une prise de participation minoritaire d'Air Liquide d'environ 10 millions d'euros dans STNE, plateforme logistique hydrogène destinée aux livraisons urbaines de marchandises qui opère à ce jour une station hydrogène à Shanghai et une flotte de 500 camions à hydrogène.

ICADE
L’assemblée générale mixte des actionnaires d’ANF Immobilier et l’assemblée spéciale des porteurs d’actions à droit de vote double ont approuvé la fusion-absorption d’ANF Immobilier par Icade. En conséquence, la réalisation de cette fusion demeure uniquement soumise à son approbation par l’assemblée générale mixte des actionnaires d’Icade. Dans ce cadre, ANF Immobilier confirme qu’elle a demandé la suspension de la cotation de ses titres sur Euronext Paris ce jour après clôture de la bourse.

PRODWAYS
Dans un projet commun d’intégration des technologies d’impression 3D à la réalisation d’empreintes de moule d’injection plastique, Prodways, filiale de Groupe Gorgé, l’OpenLab de Schneider Electric et la plateforme Platinium 3D, collaborent pour accélérer le cycle de développement des produits industriels.

Les chiffres macroéconomiques

En Allemagne, les ventes au détail ont chuté de 2,1% en mai sur un mois, selon Destatis. Le consensus Reuters les attendait en baisse de 0,5%. En rythme annuel, elles ont baissé de 1,6%. Le consensus était à +1,8%.

En France, l'Insee publiera à 08h45 la consommation des ménages en mai, l'estimation provisoire de l'inflation de juin et l'indice des prix à la production de mai.

En Allemagne, le taux de chômage de mai sera connu à 10h00.

En zone euro, Eurostat dévoilera sa première estimation de l'inflation de juin à 11h00.

Aux Etats-Unis, les revenus et dépenses des ménages et l'indice PCE de l'inflation de mai seront publiés à 14h30. Ils seront suivis à 15h45 par l'indice PMI de Chicago de juin et, à 16h00, par l'indice définitif de la confiance du consommateur de l'Université du Michigan pour juin.

A 08h25, l'euro 1,1639 dollar, en hausse de 0,66%.

Hier à Paris

Les marchés actions européens ont replongé. Ce matin, les futures sur les indices américains annonçaient un rebond, ce qui avait permis aux marchés du Vieux Continent de résister. Le basculement dans le rouge des futures a mis un terme à cette résistance. Aucun catalyseur décisif n'explique l'ampleur du repli en Europe. A Paris, Chargeurs a échappé à la baisse grâce à une acquisition. Le CAC 40 a clôturé en retrait de 0,97% à 5 275,64 points, seules 3 valeurs de l’indice n’ayant terminé dans le vert. L’EuroStoxx 50 a cédé 0,93% à 3 365,52 points.

Hier à Wall Street

Cette fois, Wall Street a tenu bon. Contrairement à la séance précédente où les indices s’étaient effondrés en deuxième mi-temps, la Bourse américaine est parvenue à rebondir hier. S’ils restent très prudents face aux tensions commerciales, les investisseurs se sont inscrits dans le sillage des valeurs financières et technologiques. Les premières ont profité de la perspective des stress tests de la Fed, dont la première partie avait été un succès, et les secondes ont été tirées par Amazon. Le Dow Jones a gagné 0,41% à 24 216,05 points, le S&P 0,62% à 2 716,31 points. Le Nasdaq a pris 0,79%.