Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - Les marchés européens devraient prendre leur part du rebond

AOF - 15 août 2018


(AOF) - Les marchés européens devraient ouvrir en légère hausse ce mercredi 15 août. Si les volumes ont des chances de rester limités en ce jour férié, les investisseurs pourront suivre l'exemple de leurs homologues américains qui ont fait rebondir Wall Street hier. Ils trouveront dans la baisse de l'euro un soutien à leurs achats d'actions puisque le dollar reste soutenu par les tensions géopolitiques et commerciales qui s'atténuent sans s'éteindre totalement. A noter que la livre turque se stabilise après son bond d'hier. Enfin, de nombreuses statistiques américaines sont prévues cet après-midi.

L'analyse technique du CAC 40

L'information n'était pas disponible.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

SIPH
SIPH, détenu en majorité par Michelin depuis son OPA simplifiée de l'année dernière, a enregistré une baisse de 19,7% de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre. Il ressort à 61 millions d'euros. Les seules ventes de caoutchouc, principale activité du groupe, ont reculé de 22,5% à 56,6 millions. "Le bas de cycle s'est légèrement accentué au deuxième trimestre. Le cours moyen du caoutchouc au deuxième trimestre 2018 est ainsi en net recul par rapport à l'an dernier (1,18 euro/kg au deuxième trimestre 2018 contre 1,39 euro/kg au deuxième trimestre 2017)", indique SIPH.

INNELEC MULTIMEDIA
Innelec Multimedia a réalisé un chiffre d’affaires de 14,2 millions d’euros au titre de son premier trimestre 2018/2019 (clos fin juin). Ce chiffre est en baisse de 7,2% à données publiées et de 2,2% à périmètre comparable par rapport à la même période de l’exercice précédent. Le distributeur spécialisé du multimédia explique ce repli par l’arrêt des activités e-cigarette et CD/DVD audio, ainsi que par la faiblesse des nouveautés sur le marché du jeu vidéo sur la période avril- juin.

ADP
En juillet 2018, le trafic de Paris Aéroport est ressorti en hausse de 3,7% par rapport au mois de juillet 2017, avec 10,4 millions de passagers accueillis, dont 7,2 millions à Paris-Charles de Gaulle (+ 4,2 %) et 3,2 millions à Paris-Orly (+ 2,6 %). Le trafic international (hors Europe) est en progression (+ 5,1 %) du fait d'une croissance sur les faisceaux suivants : Amérique du Nord (+ 11,5 %), Asie-Pacifique (+ 5,5 %), DOM-COM (+ 5,2 %), Moyen-Orient (+ 3,7 %) et Afrique (+ 0,7 %). Le seul faisceau en retrait est l'Amérique Latine (- 1%).

SII
SII a réalisé un chiffre d’affaires de 147,61 millions d’euros au titre de son premier trimestre 2018/2018 (clos fin juin). Il en ressort une croissance de 13,9% à données publiées et de 14,3% en organique.En France, le spécialiste des métiers de l’ingénieur a réalisé un chiffre d’affaires de 79,96 millions d’euros, en croissance de 8,7%. 

Les chiffres macroéconomiques

Les seules statistiques de la journée seront américaines. A 14h30, les investisseurs découvriront aux Etats-Unis les ventes au détail de juillet, l'estimation provisoire de la productivité et des coûts du travail au deuxième trimestre et l'indice manufacturier "Empire State" d'août.



Ils seront suivis à 15h15 par la production industrielle.



Enfin, à 16h00, seront publiés les stocks des entreprises de juin et l'
indice immobilier NAHB pour août.


A 08h30, l'euro perd 0,07% à 1,1338 dollar.

Hier à Paris

Les marchés européens ont clôturé proches de l’équilibre, échouant à rebondir de manière franche après deux séances de repli. Si la livre turque a finalement retrouvé quelques couleurs face au dollar, faisant descendre d’un cran l’aversion au risque des opérateurs, en revanche, le président turc a remis de l’huile sur le feu en annonçant un futur boycott des produits électroniques américains. De ce fait, les indicateurs économiques du jour n’ont pu soutenir les indices jusqu’au son de la cloche. Ainsi, le CAC 40 a cédé 0,16% à 5 403,41 points et l’EuroStoxx 50 a pris +0,08% à 3 412,24 points.

Hier à Wall Street

Cette fois, Wall Street a tenu bon et clôturé en hausse hier soir. Lundi, la tentative de rebond avait échoué. Le fait que la livre turque retrouve des couleurs après sa dégringolade des derniers jours a calmé les esprits des investisseurs qui ont pu se concentrer sur les fondamentaux. Sur ce point, les messages d'hier sont plutôt convaincants. D'abord, la seule statistique de la séance a été favorable : le risque d'une inflation importée reste limité. Ensuite, les résultats des entreprises restent solides avec Home Depot et Tapestry. Le Dow Jones a gagné 0,45% à 25 299,92 pts et le S&P 0,64%.