Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - Les marchés européens vont tenter de rebondir avec l'Italie, la macro à surveiller

AOF - 01 juin 2018


(AOF) - Les marchés européens sont attendus en hausse pour ouvrir cette dernière séance de la semaine. La situation en Italie devrait revenir sur le devant de la scène après la présentation d'un gouvernement par Giuseppe Conte, qui devrait permettre au pays d'éviter de nouvelles élections. Il n'en reste pas moins que la situation de guerre commerciale tant redoutée reste en vigueur puisque les Etats-Unis appliquent depuis cette nuit des droits de douane sur les importations d'acier et d'aluminium. La tendance pourrait aussi évoluer en fonction des nombreuses statistiques, particulièrement les PMI.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie noire avec une clôture proche du support à 5 388 points, dans des volumes très importants à 6,16 milliards d'euros. Les vendeurs tentent d'enfoncer le support mais pour l'instant, les acheteurs contiennent ce mouvement, en témoigne la nouvelle mèche basse. Le gap baissier n'étant toujours pas comblé, la pression et les risques restent baissiers.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

SOLOCAL
SoLocal Group, leader de la communication digitale locale, annonce aujourd’hui la finalisation de la cession de Retail Explorer, filiale de Mappy. Ce spécialiste du benchmark et de l’analyse des données de prix, de promotions et des communications digitales rejoint la start-up aixoise Data Solutions, qui fournit des outils clés en main dédiés à la veille concurrentielle tarifaire pour la grande distribution et l’e-commerce. Retail Explorer a réalisé en 2017 2 millions d'euros de chiffre d'affaires.

NEOPOST
Le spécialiste du traitement du courrier Neopost publie un chiffre d'affaires consolidé de 249 millions d'euros au titre de son 1er trimestre de l'exercice 2018 (clos fin avril), en baisse de 9,7% par rapport au 1er trimestre de l'exercice 2017. Hors effets de change, fortement négatifs, la performance du premier trimestre s'établit à -2,5%. Hors effets de périmètre liés à la cession de DMTI Spatial, la croissance organique atteint -2,1%.

EDF
Sur la base des investigations réalisées par EDF à propos des écarts de qualité sur certaines soudures du circuit secondaire de l'EPR de Flamanville, les échanges avec l'Autorité de sûreté nucléaire vont se poursuivre encore quelques semaines, a annoncé l'électricien. Les conséquences sur le planning et le cas échéant, sur le coût du projet Flamanville 3 seront précisées à cette échéance.

ACCORHOTELS
AccorHotels annonce la réalisation définitive de la cession de 57,8% du capital d’AccorInvest, auprès des fonds souverains Public Investment Fund (PIF) et GIC, des investisseurs institutionnels Colony NorthStar, Crédit Agricole Assurances et Amundi, et d’investisseurs prives. Avec cette opération, AccorHotels bénéficie d’un apport de liquidités brut de 4,6 milliards d’euros, légèrement supérieur aux 4,4 milliards annoncés en février dernier, en ligne avec l’augmentation du pourcentage de capital finalement cédé.

Les chiffres macroéconomiques

IHS-Markit dévoilera ce matin ses indices définitifs des directeurs d'achats (PMI) Manufacturier pour mai en France (09h50), en Allemagne (09h55) et en zone euro (10h00).

Aux Etats-Unis, le rapport sur l'emploi de mai sera publié à 14h30. L'indice PMI Manufacturier de mai sortira à 15h45, suivi à 16h00 par l'indice ISM Manufacturier. A 16h00 également, les investisseurs découvriront les dépenses de construction d'avril aux Etats-Unis.

A 08h15, l'euro cote 1,167 dollar, en repli de 0,18%

Hier à Paris

Les marchés européens ont terminé dans le rouge une séance marquée par le retour au premier plan des risques protectionnistes. Donald Trump a mis à exécution ses menaces protectionnistes. Son secrétaire au commerce Wilbur Ross a annoncé que les Etats-Unis imposeraient, à partir de cette nuit 4h du matin heure française, des droits de douane de 25% sur les importations d'acier en provenance de l'Union européenne, du Mexique et du Canada. Ils seront de 10% sur les importations d'aluminium. Le CAC 40 a perdu 0,53% à 5 398,4 points et l'EuroStoxx a baissé de 1% à 3 406,65 points.

Hier à Wall Street

Wall Street est reparti en marche arrière hier après la décision de l’administration Trump d’imposer des droits de douanes sur les importations d’acier et d’aluminium en provenance de l’Union européenne, du Mexique et du Canada. Les investisseurs craignent des mesures de représailles de ces pays, la Commission européenne ayant d’ores et déjà annoncé qu’elle allait augmenter les barrières aux importations américaines. Ce scénario d'une guerre commerciale est le plus néfaste pour la croissance mondiale. Le Dow Jones a perdu 1,02% à 24 415,84 points et le S&P a reculé de 0,69% à 2 705,27 points.