Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - Les marchés pourraient tenter un rebond, entreprises et statistiques sont à la une

AOF - 31 juillet 2018


(AOF) - Les marchés européens devraient ouvrir la séance proches de l'équilibre, sans exclure totalement un biais légèrement positif. L'heure reste donc à la prudence, ce qui n'empêche pas de glaner quelques poches de performance au gré des nombreuses publications de résultats. Les investisseurs attendent surtout les nombreuses statistiques du jour et ce que vont faire les banques centrales : la BoJ a ouvert le bal en promettant de maintenir des taux très bas, la Fed rendra son verdict demain et la BoE jeudi. A noter que les taux longs français, allemands et américains baissent de 4 points de base.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'un doji à l'intérieur de la bougie de vendredi : cette configuration peut être assimilée à un harami. Cette figure, qui doit être confirmée aujourd'hui par une bougie noire, indique que la tendance immédiate est terminée. Une consolidation est donc probable en direction de 5 413 points.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

SANOFI
Sanofi affiche à l'issue du deuxième trimestre un bénéfice net des activités de 1,558 milliard d'euros, en baisse de 7,9%, soit 1,25 euro par action. A taux de changes constants, il a progressé de 0,4%. Le résultat opérationnel des activités a reculé de 8,9%, à 2,092 milliards d’euros. À changes constants, il a diminué de 1%. Le ratio du résultat opérationnel des activités sur le chiffre d’affaires a été de 25,6%, soit un recul de 0,9 point de pourcentage. Le chiffre d'affaires trimestriel de Sanofi, enfin, a atteint 8,17 milliards d'euros, en baisse de 5,7%.

VIVENDI
Vivendi a "écarté l'idée d'une mise en Bourse de sa filiale Universal Music Group (UMG) "à cause de sa complexité". En revanche, le groupe a décidé de céder jusqu’à 50% du capital d'UMG à un ou plusieurs partenaires stratégiques. Cette opération devrait être lancée cet automne et pourrait s’étaler sur 18 mois. Vivendi retiendra prochainement des banques pour procéder à cette recherche de partenaires stratégiques. Vivendi définira "un prix de réserve" minimum pour l’entrée de partenaires au capital d’UMG.

IPSOS
Ipsos SA a conclu un accord avec Peter Feld, Directeur général de GfK SE, pour acquérir en numéraire les quatre divisions globales de solutions d'études personnalisées de GfK : « Customer Experience » ; « Experience Innovation » ; « Health » et « Public Affairs », pour une valeur d'entreprise de 105 millions d'euros. Le chiffre d'affaires de l'année 2018 des activités acquises est estimé à plus de 200 millions d'euros, avec la zone Europe représentant environ 55 % du chiffre d'affaires, les Amériques 39 % et l'Asie-Pacifique 6 %.

AEROPORTS DE PARIS
Aéroports de Paris a enregistré au premier semestre un résultat net part du groupe de 205 millions d'euros, en progression de 26,9%, et un Ebitda de 815 millions d'euros, en progression de 33,6%. Les résultats bénéficient de l'effet positif de l'intégration globale de TAV Airports depuis le second semestre 2017 et d'Airport International Group (AIG) depuis le deuxième trimestre 2018. Hors ces intégrations, l'Ebitda s'élève à 571 millions d'euros, en baisse 6,3 %, du fait de la plus-value de 63 millions liée aux bâtiments du hub cargo enregistrée au premier semestre 2017.

Les chiffres macroéconomiques

En Allemagne, les ventes au détail ont progressé de 1,2% en juin sur un mois après avoir baissé de 2,1% en mai, a indiqué Destatis. Le consensus Reuters était de +1%. En rythme annuel, elles ont rebondi de 3% en juin contre un consensus de +1,5%.

En France, à 08h45, l'Insee dévoilera son estimation flash de l'inflation de juillet.

En Allemagne, le rapport sur l'emploi de juillet sortira à 09h55.

En zone euro, Eurostat dévoilera à 11h son estimation provisoire de l'inflation de juillet, sa première estimation de la croissance du deuxième trimestre et le chômage de juin.



Aux Etats-Unis, les revenus et dépenses des ménages de juin ainsi que l'indice de l'inflation PCE seront connus à 14h30. Ils seront suivis à 15h par l'indice des prix immobiliers S&P/Case-Shiller pour mai, à 15h45 par l'indice des directeurs d'achats (PMI) de la région de Chicago pour juillet puis, à 16h00, par l'indice de confiance du consommateur pour juillet.

A 08h25, l'euro gagne 0,07% à 1,1712 dollar.

Hier à Paris

Les marchés européens ont débuté la semaine sur une note légèrement négative, l’espoir de rebond à Wall Street s’étant envolé. Les valeurs technologiques continuent en effet d’être sous pression des deux côtés de l’Atlantique après une série de résultats décevants : Facebook, Intel, Twitter… Des résultats inférieurs aux attentes en Europe (Air Liquide, Heineken...) ont également pesé sur la tendance. Les financières ont été l’une des rares poches de vigueur en raison d’un agenda chargé cette semaine (Banque du Japon et Fed, notamment). Le CAC 40 a clôturé en repli de 0,37% à 5 491,22 points.

Hier à Wall Street

Wall Street reste sous la pression des valeurs technologiques en ce début de semaine. Le Nasdaq a enchainé sa troisième séance de baisse en reculant hier de 1,39% à 7 630 points. Quel retournement alors que l'indice culminait à son record historique mercredi ! Cette défiance envers la tech, qui a été le moteur principal de la récente expansion des marchés américains, pèse sur l'ensemble de la cote. Dans le même temps, l'agenda chargé de cette semaine (inflation PCE, Fed, emploi) n'incite pas les investisseurs à prendre des risques. Le Dow Jones a cédé 0,57% à 25 306,83 points et le S&P 0,58%.