Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - L'euro repasse au-dessus de 1,18 dollar, les marchés devraient en pâtir

AOF - 17 novembre 2017


(AOF) - Les marchés européens devraient ouvrir proches de l'équilibre dans un contexte de remontée de l'euro au-dessus de 1,18 dollar. En début de semaine, le même événement avait prolongé l'ajustement à la baisse des cours. C'est en fait le billet vert qui se retrouve sous pression alors que, d'après le Wall Street Journal, de nouvelles demandes de documents sur l'affaire russe ont été faites par le procureur Mueller à l'équipe de campagne de Trump, et notamment à son gendre et conseiller spécial Jared Kushner. De quoi éclipser le succès obtenu avec le vote de la réforme fiscale par la Chambre.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie blanche dans des volumes en recul à 3,21 milliards d'euros. Les cours effectuent donc une reprise haussière après une grosse semaine de baisse ininterrompue. La survente va se dégonfler et la reprise technique devrait se poursuivre. La problématique est de trouver jusqu'où elle peut aller puisqu'il n'y a pas de résistance évidente avant 5 486 points.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

ELIOR
Elior a abaissé sa perspective de rentabilité pour son exercice décalé 2016/2017, visant désormais une marge d’Ebitda retraité de 8,3% (incluant 5 points de base d’effet dilutif des acquisitions réalisées au cours de l’exercice), soit une baisse de 20 points de base par rapport à son niveau de l'exercice précédent. Jusque-là, Elior tablait sur une amélioration de sa rentabilité à hauteur de 20 à 30 points de base. De plus, le groupe assure que "l’objectif de croissance significative du résultat net par action ajusté ne sera pas réalisé".

PLASTIVALOIRE
Le groupe Plastivaloire a réalisé au quatrième trimestre de l’exercice 2016-2017 un chiffre d’affaires de 156,4 millions d’euros, en hausse purement organique de 10,3%. La croissance enregistrée sur ce trimestre de l’exercice est supérieure à celle des 9 mois et porte le chiffre d’affaires annuel à 627,3 millions d’euros, soit une progression de 7,6%. Cette performance se situe au-dessus de l’objectif annoncé d’un chiffre d’affaires minimal de 615 millions d’euros.

VIVENDI
Au troisième trimestre, Vivendi a enregistré un résultat net, part du groupe de 223 millions d’euros, en recul de 15,4%, et un résultat opérationnel ajusté (Ebita) de 293 millions d’euros, en progression de 5,7% (-5,2% à taux de change et périmètre constants). Le résultat opérationnel ajusté d’UMG a reculé de 11,6% (-7,7% à taux de change et périmètre constants) à 156 millions d’euros et celui de Groupe Canal + a augmenté de 11,8% à 155 millions d’euros (+11% à taux de change et périmètre constants).

UBISOFT
A l’occasion de la publication de ses résultats du troisième trimestre, Vivendi a annoncé qu’il n’envisageait pas le dépôt d’une offre publique sur Ubisoft, ni d’en acquérir le contrôle. Ainsi le groupe de médias fera-t-il en sorte de ne pas franchir le seuil de 30 % par l’effet du doublement de ses droits de vote, qui devait intervenir le 23 novembre prochain. Ayant pris acte de l’opposition manifestée par la direction générale d’Ubisoft, Vivendi ne sollicite pas de représentation à son conseil d’administration.

Les chiffres macroéconomiques

La seule statistique du jour est attendue à 14h30 aux Etats-Unis : il s'agira des mises en chantier et permis de construire d'octobre.

A 08h20, l'euro cote 1,1806 dollar, en hausse de 0,3%.

Hier à Paris

Les marchés actions européens ont rebondi grâce à des rachats à bon compte et à des résultats américains encourageants. Wal-Mart et Cisco ont bondi grâce à des perspectives plus favorables. Le secteur des télécoms a été en vedette à la Bourse de Paris, Bouygues bénéficiant du relèvement des perspectives de Bouygues Telecom et Iliad étant sanctionné pour ses recrutements décevants dans le fixe. L’indice CAC 40 a clôturé en progression de 0,66% à 5 336,39 points, mettant fin à 8 séances consécutives de repli. L’indice EuroStoxx50 a progressé de 0,54% à 3 564,80 points.

Hier à Wall Street

Wall Street is back ! Les marchés américains ont nettement rebondi hier, profitant des bons résultats de WalMart et de Cisco, ainsi que d'un reflux des inquiétudes autour de la réforme fiscale. Côté entreprises, WalMart a relevé sa prévision de bénéfice annuel tandis que Cisco a annoncé le retour prochain de la croissance de son activité. Sur le front politique, le projet de réforme fiscale a passé un premier obstacle en étant adoptée par la Chambre des Représentants. Elle doit encore être votée au Sénat. Le Dow Jones a gagné 0,80% à 23 458,36 pts et le S&P 0,82% à 2 585,64 pts.