Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - L'ouverture s'annonce stable

AOF - 05 décembre 2017


(AOF) - Les marchés européens sont attendus proches de l'équilibre à l'ouverture après la performance contrastée de Wall Street hier. Le compartiment technologique pourrait se retrouver sous pression alors que le Nasdaq a nettement baissé, de nouveau pénalisé par des prises de bénéfices sur des valeurs au plus haut. Par ailleurs, les regards restent braqués sur le Capitole, à Washington, pour suivre les discussions autour de la réforme fiscale. Enfin, les investisseurs ne manqueront pas de réagir aux nombreuses statistiques du jour, notamment les indices PMI définitifs et les ventes au détail.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie blanche avec une mèche haute se terminant sur la borne basse du canal ascendant. Cette bougie peut être considérée comme un pull back sur le canal dans une lecture plutôt baissière de l'indice français. L'autre lecture est celle d'un rebond sur le support à 5 303 points, après un excès vendredi. Il est actuellement compliqué de privilégier l'une ou l'autre des hypothèses n'ayant pas d'élément technique prépondérant. Même les marchés américains évoluent en ordre dispersé, avec un S&P500 plutôt robuste et un Nasdaq qui s'affaiblit.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

CARMAT
Carmat, concepteur et développeur du projet de cœur artificiel total le plus avancé au monde, annonce aujourd'hui le lancement d'une augmentation de capital avec suppression du droit préférentiel de souscription des actionnaires par voie d'offre au public et avec un délai de priorité, à titre irréductible uniquement, pour ses actionnaires existants, d'un montant initialement prévu de 46 millions d'euros, pouvant être porté à un maximum de 52,9 millions en cas d'exercice intégral de la clause d'extension.

FNAC DARTY
Fnac Darty a dévoilé son plan stratégique Confiance + qui a pour objectif des gains de parts de marché sur les trois grandes catégories de produits, en particulier sur les produits blancs. Pour cela le groupe compte développer son empreinte omnicanale, soutenue par un plan d'investissements dédié à la digitalisation des magasins, aux plateformes e-commerce et aux actifs logistiques. Ainsi le groupe vise le triplement (comparé à 2016), du volume d'affaires de la marketplace multi-enseignes et multi-pays.

CATANA
Catana a enregistré sur l’exercice 2016/2017 un bénéfice net de 1,7 million d’euros contre une perte de 3,3 millions d’euros en 2015/2016. Le résultat opérationnel courant du groupe spécialisé dans la conception, la construction et la commercialisation de navires de plaisance a suivi la même tendance, passant de -3,4 millions d’euros à +1,1 million.

NEOPOST
Au troisième trimestre, Neopost, qui fabrique des machines à affranchir a réalisé un chiffre d'affaires en baisse de 6,1% à 263 millions d'euros. A taux de change et périmètre constants, la baisse de l’activité est de 2,5%. "Ce trimestre a été marqué par la sous-performance ponctuelle de notre division Enterprise Digital Solutions en raison de la faible croissance de GMC Software et des difficultés rencontrées par icon Systemhaus" a précisé la compagnie.

Les chiffres macroéconomiques

Le bureau d'études IHS-Markit publiera ses indices définitifs des directeurs d'achat (PMI) Composite de novembre pour la France (09h50), l'Allemagne (09h55) et la zone euro (10h00).

A 11h00, Eurostat dévoilera les ventes au détail d'octobre.

Aux Etats-Unis, l'évolution de la balance commerciale en octobre sera connue à 14h30. A 15h45, les investisseurs découvriront l'indice définitif des directeurs d'achat (PMI) Composite d'IHS-Markit et, à 16h00, l'indice ISM Services de novembre.

A 08h20, l'euro est stable à 1,1870 dollar.

Hier à Paris

Les marchés actions européens ont rebondi, soutenus par le vote samedi du Sénat américain en faveur de la réforme fiscale de Donald Trump. Il ne pourra cependant la promulguer qu’une fois réalisée l’harmonisation entre le texte du Sénat et celui voté plus tôt par la Chambre des représentants. Une étape qui devrait être aisée à franchir. L'impact de cette réforme sur la croissance et le déficit budgétaire a soutenu le secteur financier via à la hausse des rendements d'Etat à dix ans. L’indice CAC 40 a progressé de 1,36% à 5 389,29 points et l’EuroStoxx50 a gagné 1,32% à 3 574,06 points.

Hier à Wall Street

Les marchés américains ont terminé en ordre dispersé malgré un début de séance sur les chapeaux de roues, dont les valeurs technologiques ont toutefois été exclues. Quelques prises de bénéfices ont eu lieu sur des indices qui évoluent sur des nouveaux sommets - le Dow Jones a même atteint un nouveau record à la clôture hier soir - alors que les investisseurs sont dans l'attente du dénouement dans le dossier de la réforme fiscale. Les discussions ont commencé pour harmoniser les textes votés par les deux chambres. Le Dow Jones a gagné 0,24% à 24 290,05 pts et le S&P a cédé 0,11% à 2 639,44 pts.