Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - Ouverture prudente en perspective

AOF - 31 mai 2018


(AOF) - Pris dans des vents contraires, les marchés actions européens sont attendus proches de l'équilibre. Du côté des nouvelles favorables, les investisseurs semblent parier sur un relatif retour au calme en Italie, comme en témoigne le resserrement du spread italien et le rebond de l'euro. Par ailleurs, le secteur manufacturier chinois a enregistré en mai une croissance inattendue. Du côté des mauvaises nouvelles, Trump aurait décidé de taxer l'acier et l'aluminium européens. L'actualité des entreprises est dominée par les mid et small caps. Exel Industrie a lancé un avertissement sur ses ventes.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie blanche avec une mèche basse sur le support à 5388 points, la seconde en deux jours. Les acheteurs défendent avec conviction ce soutien, en témoignent les forts volumes à 4.70 milliards d'euros. Dans le sillage des marchés américains, une stabilisation est maintenant attendue, voire même une possible reprise haussière pour aller tester le récent gap baissier.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

CAST
Après consultation publique, l'armée de l'air américaine a choisi la plateforme de Software Intelligence Cast pour sa branche 'Legacy Logistics Sustainment', activités logistiques regroupant 30 programmes dont les développements sont confiés à des sociétés tierces.

EXEL INDUSTRIES
Exel Industries prévient ce matin que son chiffre d'affaires annuel (l'exercice 2017/2018 sera clôturé fin septembre) sera en baisse. "Mais les actions entamées pour améliorer nos marges brutes ainsi que nos efforts de maîtrise des coûts fixes, devraient permettre de maintenir notre profitabilité et réduire notre endettement", a aussitôt précisé Guerric Ballu, Directeur Général du groupe. Au premier semestre clos fin mars, Exel a vu son chiffre d'affaires reculer de 2,7% à 343 millions d'euros. Son résultat opérationnel courant a suivi, passant de 15,1 à 10,9 millions d'euros en un an.

LDC
LDC a publié des résultats annuels solides et annoncé le rachat de la société hongroise Tranzit, spécialisée dans l'oie et le canard, afin de poursuivre son expansion en Europe. Au titre de son exercice 2017-2018 clos fin février, le résultat net du volailler s‘établit à 140,7 millions d'euros, en hausse de 8%. Le résultat opérationnel courant s'élève à 184,7 millions, en hausse de 4,6%. Il représente 4,8% du chiffre d'affaires total. Le chiffre d'affaires s'élève à 3,8274 milliards, en progression de 6,9%. Tous les pôles du groupe sont en croissance.

MR BRICOLAGE
Mr.Bricolage a cédé hors marché un bloc de 500 000 actions Mr.Bricolage à des institutionnels français n'agissant pas de concert. Le concert formé autour de l'ANPF, une société dont le capital est composé d'actionnaires adhérents de l'enseigne Mr.Bricolage, a souhaité favoriser la liquidité de l'action Mr.Bricolage tout en marquant toujours l'engagement fort des adhérents au capital du groupe.

Les chiffres macroéconomiques

En France, l'estimation provisoire de l'inflation de mai et l'indice des prix à la production de mai sont attendus à 8h45.

En zone euro, l'indice provisoire de l'inflation de mai et le chômage en avril seront dévoilés à 11h.

Aux Etats-Unis, les investisseurs prendront connaissance à 14h30 des revenus et dépenses des ménages d'avril de l'indice de l'inflation PCE d'avril et des inscriptions hebdomadaires au chômage. L'indice PMI de Chicago de mai est attendu à 15h45. Les promesses de ventes immobilières d'avril sont prévues à 16h.

Vers 8h25, l'euro cote 1,17 dollar, en hausse de 0,1%.

Hier à Paris


Les marchés européens ont clôturé globalement dans le vert, dans un contexte marqué par une relative accalmie sur le dossier italien. Cela s’est notamment vu dans le rendement de la dette italienne qui est revenu aux alentours des 3,01%, après son pic de la veille à près de 3,39%. Les investisseurs sont revenus prudemment sur les places financières, alors qu’un grand nombre de statistiques macroéconomiques, globalement mitigées, était dévoilé. Au son de la cloche, le CAC 40 a reculé de 0,20% à 5 427,35 points, tandis que le Dax a progressé de 0,62% et le Footsie 100 s’est adjugé 0,48%.

Hier à Wall Street

Wall Street a nettement rebondi hier après le coup de grisou de mardi. La Bourse américaine a emboité le pas des indices européens tandis que l'aversion au risque liée à la crise italienne tendait à s'atténuer. Les taux longs américains ont repris 7 points de base hier, signe que les investisseurs sont moins à l'affut de valeurs refuges, soutenant les valeurs financières. De plus, les cours du pétrole étaient aussi bien orientés, profitant aux valeurs du secteur. Enfin, le Livre beige de la Fed a confirmé la solidité de l'économie. Le Dow Jones a gagné 1,26% à 24 667,78 pts et le S&P 1,27%.