Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - Ouverture prudente en perspective

AOF - 25 juillet 2018


(AOF) - Les marchés actions européens devraient reprendre leur souffle ce mercredi après leur belle progression d'hier. Les investisseurs suivront de près la rencontre entre Donald Trump et le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, au sujet de la guerre commerciale. Les entreprises sont encore à l'honneur avec une salve de résultats trimestriels. En France, les nouvelles sont globalement bonnes. LVMH a ainsi enregistré une croissance organique solide au deuxième trimestre, TF1 a confirmé ses objectifs annuels tandis que SEB a affiché son optimisme.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie blanche précédée d'un gap haussier. Dans des volumes plutôt élevés (3.95 milliards d'euros), les cours n'ont pas encore réussi à sortir par le haut de cet intervalle : il manque une clôture forte au-dessus de 5459 points. Mais tant que ce gap reste ouvert, une poursuite de la reprise est probable en direction de 5560 points.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

ELIOR
Elior a dévoilé un chiffre d'affaires de 1,715 milliard d'euros au titre de son troisième trimestre 2017-2018 clos fin juin. Il ressort en croissance de 3,4%, dont +3,2% en organique. L'activité d'Elior en France a reculé de 0,6%, pénalisée par les grèves. Sur l'ensemble des neuf premiers mois de son exercice 2017-2018, le groupe de restauration collective affiche un chiffre d'affaires total de 5,054 milliards d'euros, en hausse de 3,7%. En organique, il a progressé de 3%.

LVMH
LVMH a réalisé au deuxième trimestre 2018 un chiffre d'affaires de 10,896 milliards d'euros, en croissance organique de 11%, après +13% au premier trimestre. Les ventes de la branche Mode et Maroquinerie, essentiellement constituée de Louis Vuitton, se sont établies à 4,324 milliards, en croissance organique de 13%, après +16% au premier trimestre. Sur l'ensemble du semestre, le chiffre d'affaires global ressort à 21,75 milliards, en progression de 10% (à données publiées). La croissance organique, atteint, elle, 12%.

M6
M6 a enregistré une forte progression de ses profits au premier semestre, le bénéfice net augmentant de 15,1% à 79,5 millions et le résultat opérationnel courant (Ebita) progressant de 9,1% à 129,4 millions d'euros. " Les accords de distribution signés en début d'année, qui sécurisent la diffusion des chaînes payantes en l'associant avec la rémunération des chaînes gratuites et leurs services associés, ont un impact significatif sur l'Ebita du 1er semestre ", a commenté le groupe de médias.

TECHNICOLOR
Technicolor a essuyé au premier semestre une perte nette de 152 millions d’euros contre une perte de 106 millions d’euros, un an plus tôt. L’Ebitda des activités poursuivies du spécialiste des technologies de l’image et du son a reculé de 31% à 57 millions d’euros. Il a baissé de 20%, corrigé de l’impact des changes. L’Ebitda de la Maison connectée a chuté de 51,7% à 26 millions d’euros. Le chiffre d’affaires des activités poursuivies s’est élevé à 1,77 milliard d’euros, en baisse de 15,7%. Il a reculé de 9,3% à taux de change constants.

Les chiffres macroéconomiques

En France, l'indice des prix à la production de juin est attendu à 8h45. L'indice Ifo du climat des affaires de juillet sera dévoilé en Allemagne, à 10h.

Aux Etats-Unis, les investisseurs se contenteront des ventes de logements neufs de juin, à 16h.

Enfin, le rapport sur l'emploi de Pôle Emploi pour le deuxième trimestre sera dévoilé à 18h.

Vers 8h25, l'euro est quasi stable à 1,1685 dollar.

Hier à Paris

Les marchés européens ont fini en hausse, soutenus par de bons résultats d'entreprises. Les craintes de guerre commerciale pénalisant la croissance ont été reléguées à l'arrière-plan. En revanche, les banques étaient sur le devant de la scène, bénéficiant notamment des bons résultats d'UBS mais aussi de la hausse des rendements obligataires. Si le 10 ans allemand s'effrite maintenant, il a atteint récemment un plus haut depuis mi-juin. A Paris, Peugeot a bondi alors qu'Opel a renoué avec les bénéfices. Le CAC 40 a clôturé en hausse de 1,04% à 5 434,19 points.

Hier à Wall Street

Wall Street a tenté d’accélérer le rythme hier, deux des trois principaux indices signant des hausses plus franches que la veille. Le Dow Jones a gagné 0,79% à 25 241,94 points et le S&P s’est apprécié de 0,48% à 2 820,40 points. Seul l’indice tech Nasdaq est resté à l’écart de cette montée en charge même s’il a atteint un nouveau record en séance à 7 928,79 points. Il a fini à l’équilibre (-0,01%). L’appétit pour les actifs risqués a été alimenté par les bons résultats publiés dans des secteurs aussi variés que la santé (Biogen, Eli Lilly), les biens de consommation (3M), l’industrie (UTC)…