Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - Timide hausse en perspective

AOF - 23 avril 2018


(AOF) - Les marchés actions européens sont attendus en légère hausse à l'ouverture ce lundi. Les investisseurs devraient toutefois limiter leurs prises de risques alors que les taux longs poursuivent leur remontée dans le sillage de la progression des cours du pétrole. Le taux à 10 américain cote ce matin 2,976% après avoir atteint un plus haut annuel de 2,981%. Par ailleurs, les marchés attendent la réunion de politique monétaire de la BCE jeudi. Au chapitre des entreprises, une salve de résultats trimestriels est attendue cette semaine en Europe.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie blanche relativement ample, avec des mèches haute et basse significatives, signe d'une volatilité importante. Dans des volumes plutôt élevés à 4 milliards d'euros - c'était l'échéance du Future avril - les investisseurs ont poursuivi le rebond entamé le 12 Avril. La prochaine résistance se situe à 5456 points et pourrait être rejointe rapidement. Soulignons que le Cac 40 est le seul à avoir eu ce parcours haussier vendredi.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

AB SCIENCE
AB Science s'est effondré de 32,31% à 5,52 euros vendredi, l'Agence européenne des médicaments ayant adopté une opinion négative pour la demande d'autorisation de mise sur le marché du masitinib dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique chez l'adulte. Connue aussi sous le nom de maladie de Charcot, il s'agit d'une maladie dégénérative rare qui entraîne une atrophie et une paralysie progressive des muscles.

APRIL
April a acquis Benecaid, un gestionnaire distributeur (Managing General Underwriter) canadien spécialisé dans la santé collective des TPE. Fort de près de 20 ans d'expérience et implanté à Toronto, les 53 collaborateurs de Benecaid mettent leur expertise au service de plus de 22 000 assurés, correspondant à environ 60 millions d'euros de primes. Avec cette acquisition, April s'implante sur un marché canadien de la complémentaire santé dynamique, en croissance annuelle de 7 %, représentant 17 milliards d'euros de primes en 2017.

CARMILA
Carmila a confié le 20 avril 2018 à un prestataire de services d’investissement un mandat portant sur le rachat, de ses propres actions dans la limite de 28 923 actions, pour un prix unitaire ne pouvant dépasser le plafond de 50 euros tel que fixé par la 36ème résolution votée par l’Assemblée générale mixte du 12 juin 2017. Ce mandat a été signé pour une période finissant le 15 juin 2018. " Ces actions seront remises à des bénéficiaires de plan d’attribution gratuite d’actions ", a précisé la foncière spécialisée dans la valorisation des centres commerciaux.

FNAC-DARTY
Fnac-Darty (+3,41% à 92,55 euros) a signé vendredi une des plus fortes progressions du SBF 120, dans le sillage d’une publication du premier trimestre conforme aux attentes des analystes et de perspectives qui s’annoncent favorables, notamment grâce à la prochaine Coupe du Monde de football. Ainsi, le groupe de distribution a réalisé un chiffre d'affaires de 1,68 milliard d'euros au premier trimestre 2018, soit une croissance de 0,6% à magasins comparables.

Les chiffres macroéconomiques

L'indice flash des directeurs d'achats (PMI) IHS-Markit Manufacturier de mars en France est attendu à 9h. En Allemagne, il est attendu à 9h30 et en zone euro, à 10h.

Aux Etats-Unis, les reventes de logements de mars sont attendues à 16h.

Vers 8h25, l'euro cote 1,228 dollar, en baisse de 0,29%.

Vendredi à Paris

Les marchés européens ont fini proches de l’équilibre, lestés par les valeurs technologiques. Ces dernières ont été pénalisées par Apple, encore l'objet d'importants dégagements en Bourse en raison d'inquiétudes sur les ventes d’iPhone. Dans ce contexte, les résultats d'entreprises pourtant globalement favorables ont simplement permis aux indices de résister. A Paris, les investisseurs ont salué les perspectives de Fnac Darty. L’indice CAC 40 a clôturé en hausse de 0,39% à 5 412,83 points, portant ses gains sur la semaine à 1,84%. L'indice allemand Dax a cédé 0,24% à 12 537,47 points.

Vendredi à Wall Street
Les marchés américains ont reculé dans le sillage d'Apple et à la suite de tension sur le marché obligataire. Apple s’est replié de nouveau en raison des craintes sur la performance commerciale de l'iPhone : Morgan Stanley a ainsi réduit ses prévisions. En revanche, General Electric a dominé l'indice grâce à ses résultats. La forte progression du rendement du dix ans américain, à près de 2,95%, a aussi inquiété les investisseurs. L’indice Dow Jones a cédé 0,82% à 24 463 points et cédé 0,45% sur la semaine. Le Nasdaq Composite a cédé 1,27% à 7146,10 portant ses pertes en 5 jours à 0,14%.