Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - Vers un nouveau repli, le secteur automobile dans la ligne de mire de Trump

AOF - 24 mai 2018


(AOF) - Les marchés actions européens risquent de prolonger leur baisse à l'ouverture ce jeudi alors que Donald Trump envisage de relever les droits de douane sur les importations de voitures, de camions et de pièces détachées aux Etats-Unis. Une telle décision pourrait affecter le secteur automobile européen. Par ailleurs, les investisseurs regardent avec inquiétude l'arrivée au pouvoir de la coalition populiste et anti-européenne en Italie. Dans ce cadre, la publication des minutes de la Fed dans lesquelles l’institution ne semble pas prête à relever ses taux est reléguée au second plan.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie noire ample et avec une longue mèche basse sur le support à 5538.73 points. Commencée par un gap baissier, cette bougie a surpris par sa vitesse et son ampleur, dans des volumes en très nette progression à 4.66 milliards d'euros. Tant que le gap ne sera pas comblé, il y aura un risque élevé d'entrée en correction plus franche et de retracer l'ensemble du mouvement haussier démarré sur le support majeur à 5050 points.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

ANEVIA
Anevia a annoncé qu'il permet à HiNet d'augmenter les capacités de son réseau de diffusion pour répondre à la demande croissante de ses utilisateurs de plateforme TV OTT. HiNet est l'entité réseaux, diffusion et accès internet de Chunghwa Telecoms, le plus grand opérateur de télécommunications de Taïwan. " Ce nouveau succès commercial marque une nouvelle étape dans l'expansion stratégique d'Anevia en région APAC (Asie-Paficique) ", a.souligné l'éditeur de logiciels pour la distribution de la télévision et de la vidéo en direct, en différé et à la demande.

ENGIE
Engie a signé avec Forestalia, General Electric et Mirova un contrat pour développer neuf parcs éoliens non subventionnés avec une capacité totale de 300 MW, attribué lors de la première vente aux enchères espagnole dédiée à la production d'énergie renouvelable en 2016. Sur ce projet, Engie Espagne est à la fois le responsable de la gestion de l'énergie, l'acheteur à long terme, le fabricant et l'actionnaire. Les actionnaires du projet sont Mirova, une filiale de Natixis spécialisée dans les investissements responsables (51 %), General Electric (25 %), ENGIE (15 %) et Forestalia (9 %).

PIZZORNO ENVIRONNEMENT
Pizzorno Environnement a réalisé au premier trimestre 2018 un chiffre d'affaires de 55,4 millions d'euros, en hausse de 4,8%. Le chiffre d'affaires de l'activité Propreté est en progression de 5,8%, bénéficiant du démarrage des nouveaux contrats. L'activité Traitement-Valorisation affiche un chiffre d'affaires en croissance de 2,3% à 16 millions, subissant un effet de base important (croissance de +19,7% au premier trimestre 2017).

SES-IMAGOTAG
SES-imagotag se fixe comme objectifs à l'horizon 2022 d'atteindre une marge d'Ebitda de 20% et un chiffre d'affaires de 800 millions d'euros. Un point d'étape est prévu en 2020 à 15% de marge et 400-500 millions d'euros de chiffre d'affaires. De plus, SES-imagotag vise une part du chiffre d'affaires réalisée sur les logiciels, data et services de plus de 20% du total (contre 10% aujourd'hui) améliorant le taux de marge brute.

Les chiffres macroéconomiques

L'indicateur du climat des affaires de mai pour la France est attendu à 8h45.

Aux Etats-Unis, les investisseurs prendront connaissance à 14h30 des inscriptions hebdomadaires au chômage. Les ventes de logements anciens sont attendues à 16h.

Vers 8h25, l'euro cote 1,1709 dollar, en hausse de 0,04%.

Hier à Paris


Les marchés européens ont clôturé nettement dans le rouge, alors que les inquiétudes sur le dossier commercial sino-américain se ravivaient. Si l’heure semblait à la détente, avec notamment l’ouverture par la Chine de son marché automobile, Trump a fait savoir hier qu’il n’était pas satisfait des négociations en cours. De plus, les indices flash PMI publiés partout en Europe se sont révélés désappointants. Côté valeur, Renault et Derichebourg sont les grands perdants du jour. Le CAC 40 a lâché 1,32% à 5 565,85 points et l’Eurostoxx50 a perdu 1,34% à 3 539,11 points.

Hier à Wall Street


Mal orienté pendant la majeure partie de la séance, Wall Street s’est retourné à la hausse après la publication du compte-rendu du dernier comité de politique monétaire de la Fed. Dans ces « minutes », les gouverneurs ont notamment indiqué qu’une inflation qui serait pendant un temps supérieure à la cible de 2% serait compatible avec son objectif de long terme. Cela suggère qu’ils n’accélèreront pas le resserrement de leur politique monétaire s’ils se retrouvent « en retard » par rapport à l’inflation. Le Dow Jones a gagné 0,21% à 24 886,81 pts et le S&P s’est apprécié de 0,32% à 2 733,29 pts.