Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - Vers une ouverture étale

AOF - 12 octobre 2017


(AOF) - Les marchés actions européens sont attendus proches de l'équilibre. La publication hier soir des "minutes" de la Fed a renforcé la probabilité d'une hausse des taux d'ici la fin de l'année. Les investisseurs jouent la prudence dans l'attente du début de la saison des résultats. A Wall Street, Citigroup et et JPMorgan Chase dévoileront aujourd'hui leurs comptes. Au chapitre macroéconomique, les inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis pourraient influer sur la tendance. Du côté des valeurs, AccorHotels a confirmé le rachat de l'australien Mantra pour 773 millions d'euros.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'un marteau en bougie japonaise. La bougie, au petit corps noir et à la mèche basse importante sur le support à 5 345,20 points, doit se situer en bas de tendance pour avoir une pertinence maximale. Ici, elle permet néanmoins de valider la présence d'acheteurs sur le support : tant que celui-ci ne sera pas enfoncé en clôture, la dynamique restera haussière en direction de 5 442 points.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

AEROPORTS DE PARIS
En septembre 2017, le trafic de Paris Aéroport est en hausse de 4,7% par rapport au mois de septembre 2016 avec 9,0 millions de passagers accueillis, dont 6,2 millions à Paris-Charles de Gaulle (+ 6,7 %) et 2,8 millions à Paris-Orly (+ 0,4 %). Le nombre de passagers en correspondance a augmenté de 0,8 % tandis que le taux de correspondance de Paris Aéroport s'est établi à 24,9 %, en retrait de 0,5 point par rapport à septembre 2016.

BASTIDE
Bastide a vu son résultat net part du groupe chuter de 24,5% à 5,42 millions d'euros sur l'exercice 2016/2017. Le numéro 2 français de la prestation de santé à domicile a enregistré des charges non courantes à hauteur de 4,8 millions d'euros, liées principalement à des frais engagés sur les acquisitions récentes et sur le transfert de magasins en franchises ainsi que diverses charges pour litiges. Dans le même temps, le résultat opérationnel courant a augmenté de 15,2% à 16,13 millions d'euros, soit une marge de 7,4%, en amélioration de 0,1 point.

EUROFINS
Eurofins Scientific a annoncé l'acquisition du britannique LGC Forensics, spécialiste des tests liés à la médecine légale (ADN, toxicologie, balistique mais aussi écoute, traçage digital...). Cette société, qui intervient au Royaume-Uni mais aussi en Allemagne, a réalisé un chiffre d'affaires annuel de 45 millions d'euros. Comme il l'a déjà fait il y a quelques semaines avec l'acquisition d'EAG, Eurofins Scientific étend ainsi sa palette de services dans des domaines dont il était pour l'instant absent. L'acquisition devrait être finalisée dans les prochaines semaines.

VEOLIA
Veolia a été sélectionnée, à travers sa filiale Veolia Water North America Operating Services L.L.C, par Antero Resources pour prendre en charge les opérations de collecte, conditionnement, transport et traitement des boues issues du traitement et du recyclage de l'eau de son site de Clearwater, situé près de Pennsboro en Virginie-Occidentale (Etats-Unis). Dans le cadre de ce contrat pouvant durer 10 ans, d'une valeur cumulée de 70 millions de dollars, Veolia mettra en oeuvre son savoir-faire pour traiter les boues générées par l'activité de traitement et recyclage de l'eau sur le site.

Les chiffres macroéconomiques

L'indice définitif de l'inflation pour septembre en France est attendu à 8h45. L'indice de la production industrielle d'août en zone euro sera publié à 11h.

Aux Etats-Unis, les investisseurs prendront connaissance à 14h30 des inscriptions hebdomadaires au chômage et de l'indice des prix à la production de septembre.

A 8h25, l'euro cote 1,1875 dollar, en hausse de 0,11%.

Hier à Paris

Les marchés actions européens ont terminé proches de l'équilibre. Les marchés ont hésité alors que l'incertitude en Espagne demeure après que le parlement catalan a annoncé qu'il souhaitait discuter avec Madrid de son indépendance. L'ouverture à Wall Street n'a pas donné plus d'indications. Les investisseurs américains préfèrent attendre les minutes de la Fed qui seront publiées à 20 heures pour se positionner. La journée a été très calme au niveau des valeurs. Le CAC 40 a légèrement baissé de 0,02% à 5 362,41 points, l'Eurostoxx 50 a terminé en hausse de 0,23% à 3 607,10 points.

Hier à Wall Street

Les trois principaux indices de Wall Street ont tous retrouvé, voire dépassé dans le cas du Dow Jones, les sommets. Après un début de séance sans rythme, la publication des minutes de la Fed a quelque peu dynamisé les marchés. Elles ont montré que certains membres du comité de politique monétaire étaient prêts à ajourner les futures hausses de taux si les prévisions d'inflation ne décollaient pas. Pour l'heure, la thèse du FOMC est que la faible inflation n'est que provisoire sans qu'il soit pour autant possible de l'expliquer. Le Dow Jones a gagné 0,18% à 22 872,89 pts et le S&P 0,18%.