Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - Vers une ouverture sous le signe de la prudence

AOF - 23 mai 2018


(AOF) - Les marchés européens devraient ouvrir proches de leur niveau d’équilibre, avec un biais baissier, dans un contexte marqué par le renouvellement des tensions commerciales entre Chine et Etats-Unis. Si l’heure semblait à la détente, avec notamment l’ouverture par l’Empire du milieu de son marché automobile, Trump a fait savoir hier qu’il n’était pas satisfait des négociations en cours. Les dossiers sur la propriété intellectuelle et l’équipementier ZTE figurent parmi les points noirs. Par ailleurs, l’attente de la publication des « minutes » de la Fed inciteront les opérateurs à la prudence.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie à petit corps , sans mèche significative ni volume particulier (3.48 milliards d'euros). Ce doji de temporisation indique un épuisement de la tendance en cours mais, pour l'instant, sans retournement manifeste. Le premier soutien reste tout de même assez éloigné, à 5538.73 points : cet absence de soutien à proximité pourrait mettre de la vitesse dans la correction.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

CELYAD

Celyad une société biopharmaceutique de phase clinique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, annonce aujourd'hui la clôture de son offre globale de 2,07 millions d'actions ordinaires faite à des investisseurs aux Etats-Unis, en Europe et dans certains autres pays hors Etats-Unis et hors Europe, composée de 568 500 actions ordinaires émises sous forme d'American Depositary Shares (ADS) au prix de 26,28 dollars par ADS et d'environ 1,5 million d' actions ordinaires au prix de 22,29 euros par action.

CREDIT AGRICOLE

La suppression de la majoration du dividende a été approuvée par l'Assemblée Spéciale de Crédit Agricole réunissant les ayants droit le 4 avril 2018 puis par les porteurs non ayants droit à l'Assemblée générale extraordinaire, tenue le 16 mai 2018. Pour rappel, elle s'appliquait aux actions détenues depuis plus de deux années calendaires sous la forme nominative à la date de clôture de l'exercice auquel le dividende se rapportait, et qui étaient toujours détenues à la date de mise en paiement du dividende.

DERICHEBOURG

Derichebourg vient de publier des résultats en hausse au titre de son premier semestre 2017/2018 (clos à fin mars). Ainsi, le spécialiste des services à l'environnement a dévoilé un résultat net part du groupe de 37,1 millions d'euros sur la période (+22,3%) et un Ebitda courant de 100,5 millions d'euros (+9,2%) Pour sa part, le chiffre d'affaires s'élève à 1,46 milliard d'euros, en progression de 8,8%, principalement sous l'effet de la progression du chiffre d'affaires de l'activité Services à l'Environnement.


DMS
Diagnostic Medical Systems Group a finalisé une étude chez le rat pour le traitement des dysfonctions érectiles, en collaboration avec la société Urosphere, spécialisée dans les études précliniques en urologie. Cette étude a permis de mettre en évidence, chez des rats où une dysfonction érectile a été provoquée chirurgicalement, que le traitement avec une solution cellulaire purifiée à partir du tissu adipeux conduit à une restauration des érections sur plus de 50% des rats traités.

Les chiffres macroéconomiques

En France, les investisseurs prendront connaissance de l'indice flash des directeurs d'achat (PMI) IHS-Markit Composite de mai à 9h.

En Allemagne sera dévoilé l'indice flash des directeurs d'achat (PMI) IHS-Markit Composite de mai (9h30).

En zone euro, l'indice flash des directeurs d'achat (PMI) IHS-Markit Composite de mai sera publié à 10h.

Aux Etats-Unis, les opérateurs étudieront les ventes de logements neufs d'avril (14h30), l'indice flash des directeurs d'achat (PMI) IHS-Markit Composite de mai (15h45) et le compte rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Fed (20h).

Vers 8h20, l'euro cote 1,1761 dollar, en repli de 0,15%.

Hier à Paris


Les marchés européens ont clôturé la séance en hausse, entrainés par l'ouverture favorable de Wall Street. La Bourse américaine a continué à s'apprécier tandis que la détente semblait se confirmer dans le dossier commercial entre Pékin et Washington. La Chine a ainsi décidé de baisser de 25 à 15% les droits de douane appliqués à l'entrée dans le pays sur les automobiles et pièces détachées importés. Le CAC 40 s'est apprécié de 0,05% à 5 640,1 points mais son potentiel de progression semble moindre que celui du Dax qui a bondi de 0,86%. L'EuroStoxx a progressé de 0,41% à 3 587,25 points.

Hier à Wall Street


La prudence l’a emporté à Wall Street malgré une ouverture de séance dans le vert. Quelques minutes après le début des cotations, le Dow Jones s’est retourné à la baisse en raison d’un regain de craintes concernant les relations commerciales avec la Chine. Donald Trump a notamment nié qu’un accord ait été trouvé à propos de l’opérateur chinois ZTE, l’un des points-clés des négociations. De plus, les investisseurs ont préféré limiter les risques en attendant, ce soir, le compte-rendu de la dernière réunion de la Fed. Le DJIA a perdu 0,72% à 24 834,41 points et le S&P 0,31% à 2 724,44 points.