Bourse

Sociétés

NEXANS : les investisseurs restent sur leurs gardes après une petite acquisition au Danemark

AOF - 11 janvier 2018

(AOF) - Nexans (-0,31% à 51 euros) est resté sous pression après avoir déjà enchainé deux séances consécutives de baisse, alors que l'acquisition annoncée ce matin au Danemark ne change pas fondamentalement la vision que les investisseurs ont du dossier. En clair, ces derniers attendent toujours de voir ce que va donner le déploiement du plan stratégique dévoilé mi-décembre, qui prend le risque de fixer des objectifs à l'horizon 2022 et laisse la voie libre pour des investissements et potentiellement à une hausse de l'endettement.

Prenant en compte ces différents éléments compris dans le plan stratégique, ainsi qu'une nouvelle estimation des effets de change qui risquent d'impacter Nexans, Credit Suisse a fait savoir qu'il avait abaissé de 1,5% sa prévision de bénéfice opérationnel courant (Ebit) pour la période 2017-2019.

Dans ce contexte, la prise de contrôle de BE CableCon, un fabricant danois de kits de câblage notamment pour le domaine de l'éolien, n'enthousiasme pas outre mesure les investisseurs. L'une des raisons en est que les informations sur l'opération sont très limitées puisque ni le niveau de la participation, ni le coût de cette entrée au capital ne sont dévoilés par Nexans. Cette absence de détails laisse penser que l'acquisition est d'une ampleur limitée.

De plus, ce mouvement ne semble pas particulièrement structurant dans la mesure où Nexans travaille déjà avec BE CableCon comme sous-traitant. A ce titre, l'acquisition ne permet pas au groupe français de mettre la main sur des compétences totalement inédites.

Reste que "son intégration dans le Groupe Nexans constitue une étape majeure dans notre stratégie visant à prendre davantage le contrôle des éléments critiques dans notre chaîne de valeur, de façon à pouvoir offrir à nos clients un système complet de connexion. Au-delà des éoliennes, nous serons désormais en mesure de développer de nouveaux relais de croissance pour les kits de câblage dans d'autres secteurs", comme l'explique Alain Robic, directeur des solutions et projets industriels de Nexans.

Avec BE CableCon, Nexans réalise sa première opération de croissance externe depuis la présentation de son nouveau plan stratégique "Pace for growth". Il entame donc ses efforts d'intégration d'une offre qui va de la fabrication de câbles à tous les services afférents (ingénierie, stockage...). De plus, le groupe danois permet à Nexans d'accroitre son exposition au secteur des énergies renouvelables. Ce domaine a clairement été mis en avant dans le cadre de "Pace for growth" pour soutenir la croissance de la division Industry & Solutions du groupe français.