Bourse

Sociétés

PARROT parmi les plus fortes baisses du SRD après ses résultats trimestriels

AOF - 28 mai 2018


(AOF) - Les publications se suivent pour Parrot et la réaction des investisseurs restent la même : négative. L’action du spécialiste des drones grand public et professionnels a perdu 4,82% à 4,74 euros, affichant l’une des plus fortes baisses du marché SRD. Au premier trimestre, Parrot a réduit sa perte opérationnelle courante grâce aux réductions de coûts réalisées : -16%. Sa perte opérationnelle courante est ainsi passée de -18,8 à -14,7 millions d'euros en un an.

Il a bénéficié aussi d'un mix produit en faveur des Business solutions (drones professionnels) plus rentables. Le chiffre d'affaires de cette activité a baissé de 4% à 9,3 millions d'euros tandis que celui des drones grand public a chuté de 37% à 7,7 millions d'euros. Les ressources allouées aux drones grand public ont été réduites de 40%, ce marché très concurrentiel étant largement dominé par le groupe chinois DJI.

Conformément à la stratégie de recentrage sur les drones, l'activité historique (kits mains libre automobile grand public) a chuté de 25% à 5,1 millions d'euros.

Au total, le chiffre d'affaires trimestriel de Parrot a baissé de 23% à 22,1 millions d'euros.

"Parrot, premier Groupe européen de drones, est en ordre de marche pour renouer avec la croissance en 2018 tout en maitrisant sa consommation de trésorerie", a indiqué le groupe en guise de perspectives. Sa trésorerie nette s'élevait à 99 millions d'euros à fin mars 2018 contre 115,4 millions d'euros à la fin du trimestre précédent.

La société a annoncé l'introduction une nouvelle génération de drones grand public, la mise en oeuvre d'une stratégie de marque et le déploiement d'une politique de distribution sélective tout en soutenant le développement des Business solutions. " La marge brute dégagée par la combinaison de ses deux offres devrait continuer de s'améliorer en base annuelle ", a précisé Parrot.