Bourse

Sociétés

PERNOD RICARD : un bon cru sous-estimé ?

AOF - 29 août 2018

(AOF) - Pernod Ricard est resté stable à la Bourse de Paris, dans le sillage de résultats annuels solides, conformément aux attentes, et de prévisions prudentes. Les investisseurs préfèrent donc voir le verre à moitié vide. Pour l'exercice en cours, le numéro deux mondial des vins et spiritueux envisage un possible ralentissement de la croissance organique de son résultat opérationnel courant. Après +6,3% en 2017/2018, l'inventeur du « vrai Pastis de Marseille » table en effet sur une hausse comprise entre +5% et +7%.

Une prudence justifiée par "un environnement géopolitique et monétaire toujours incertain" qui déçoit donc.

Pourtant, ce comportement du groupe familial n'est guère étonnant. Historiquement, il présente des prévisions prudentes, quitte à les relever par la suite.

L'an dernier à la même époque, Pernod Ricard disait tabler pour l'exercice clos fin juin 2018 sur une croissance organique de son résultat opérationnel courant comprise entre 3% et 5%, avant de la rehausser en février à +4%/+6% puis, à plus de 6% en juin.

Au final, Pernod Ricard a enregistré sur l'exercice 2017/2018 un résultat net part du groupe de 1,577 milliard d'euros, en croissance  de 13%, grâce notamment à une réduction des frais financiers.

Le résultat opérationnel courant a reculé de 1,5% à 2,358 milliards d'euros. Il a enregistré en revanche une croissance organique de 6,3%, en ligne avec l'objectif annuel révisé : 6%. Le résultat opérationnel courant est conforme aux attentes.

Le taux de marge opérationnelle hors effets périmètre et change est en hausse 14 points de base (-34 points de base en facial en raison de l'effet change défavorable).

Le chiffre d'affaires s'est élevé à 8,987 milliards d'euros, en recul de 0,3%. La croissance organique s'est accélérée à 6,0% vs +3,6% sur l'exercice précédent grâce au rebond des ventes en Chine et en Inde, ses deuxième et troisième marchés.

Malgré la baisse du titre, nul doute que certains analystes ne tarderont pas à qualifier de "bon cru" la cuvée 2017/2018 de Pernod Ricard.