Bourse

Marchés

Plombés par les tensions commerciales, les marchés européens ont lourdement chuté

AOF - 22 mars 2018


(AOF) - Les marchés européens ont clôturé la séance résolument dans le rouge, dans le sillage d’indicateurs économiques décevants et du renouvellement des craintes concernant une guerre commerciale. Ainsi, le CAC 40 a reculé de 1,38% à 5 167,21 points et l’Eurostoxx50 a abandonné 1,55% à 3 348,19 points. Wall Street ne s’est pas montré d’un grand soutien, puisque le S&P 500 perd pour le moment 0,8% à 2 691 points, tout comme le Nasdaq à 7 288 points.

A peine digéré le relèvement des taux directeurs de la Réserve fédérale américaine, les investisseurs ont du faire face à la publication d'indicateurs économiques décevants en Europe. La croissance du secteur privé a ainsi ralenti plus fortement que prévu en mars dans la zone euro selon l'indice d'IHS Markit.

A ce préambule peu réjouissant s'est adjoint le réveil des inquiétudes concernant l'éclatement d'une guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine. En effet, Donald Trump doit annoncer sous peu l'instauration de droits de douane affectant les importations chinoises, notamment dans le secteur technologique et des télécommunications. Et la situation pourrait s'envenimer davantage : les Etats-Unis pourraient déposer une plainte contre la Chine devant l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC), selon les informations du Wall Street Journal. Un cycle de représailles serait alors enclenché.

Côté valeurs, Wendel (-9,59%) et Trigano (-1,95%) ont choisi la mauvaise journée pour publier leurs résultats puisque leurs titres respectifs ont chuté en dépit de performances satisfaisantes. Ingenico (-3,37%) a pâti de la dégradation de recommandation de Kepler Cheuvreux d'Achat à Conserver. Quant à lui, Le Bélier a foncé tête baissée suite à ses résultats et a progressé de 3%.