Bourse

Sociétés

Rachat d’Opel : PEUGEOT demanderait d’importantes compensations à GM

AOF - 29 novembre 2017

(AOF) - Peugeot a fini en queue du CAC 40 avec une baisse de 3,94% à 17,295 euros, pénalisé par les craintes liées à Opel. Selon Reuters, le groupe français envisage de réclamer à GM le remboursement d'environ la moitié du prix d'acquisition d'Opel/Vauxhall, soit 650 millions d'euros à General Motors après avoir découvert que les dépassements d'émissions de CO2 étaient bien plus important que prévu.

La marque de Montbéliard reproche au constructeur américain d'avoir donné une image erronée des émissions de CO2 pour faciliter la vente.

Lors de la présentation du plan "Pace" destiné à redresser Opel et accélérer la convergence entre les deux groupes, Peugeot avait annoncé qu'il lui faudrait plus de temps que prévu pour mettre aux normes européennes les véhicules Opel. Depuis cette déclaration le titre a baissé de 13,51%, les investisseurs s’inquiétant des conséquences de cette acquisition sur les comptes du constructeur français.

La remise aux normes constitue un enjeu financier pour la marque au lion. Elle encours une amende de 95 euros par gramme de CO2 au dessus de la norme - 130 grammes par kilomètre aujourd'hui puis 95 grammes en 2020-2021 - et par véhicule vendu si elle ne se remet pas en conformité rapidement. Le cout de remise aux normes pourrait coûter entre 600 et 800 millions d'euros, selon Reuters.