Bourse

Sociétés

REMY COINTREAU bénéficie de l'optimisme de Berenberg sur l'évolution de sa rentabilité

AOF - 27 février 2018

(AOF) - Remy Cointreau (+1,72% à 112,20 euros) a été l'une des valeurs en forme de cette séance suite au relèvement de recommandation de Berenberg. Le bureau d'études allemand est passé de Conserver à Acheter sur la valeur avec un objectif de cours bonifié de 25% à 128 euros. Berenberg explique ce relèvement par la perspective d'une amélioration de la rentabilité du groupe français de spiritueux au-delà de son objectif : à l'horizon 2020, Remy Cointreau table sur une marge opérationnelle de 21,5% à 22,5% - cet objectif a été relevé début juin - alors que Berenberg la voit atteindre 23%.

Il estime que l'accent mis par Remy Cointreau sur le cognac premium (plus de 50 dollars la bouteille), où le groupe aspire à réaliser 60 à 65% de ses ventes, devrait soutenir son estimation.

L'analyste fait reposer sa démonstration sur le fait que les prix de vente du cognac, notamment le plus qualitatif, devraient augmenter au cours des prochaines années du fait du déséquilibre structurel du marché. D'un côté, la demande, en provenance d'Asie notamment, pour les cognacs de qualité supérieure ne cesse de croitre. De l'autre côté, les stocks des cognacs de plus de 10 ans d'âge sont au plus bas depuis 20 ans, estime Berenberg.

"L'offre est limitée, ce qui élève des barrières à l'entrée contre les nouveaux entrants. De surcroit, le marché des fournisseurs de raisins est très fragmenté alors que plus de 80% de la production de cognac est assurée par quatre acteurs seulement", explique le broker.

Pour Berenberg, l'heure de vérité pour son scénario d'inflation des prix de vente devrait être au mois d'avril. C'est traditionnellement à cette période que les maisons de cognac réalisent la revue annuelle de leurs prix. Berenberg estime donc "qu'il y a une forte probabilité pour que des hausses de prix importantes soient décidées".