Bourse

Sociétés

RENAULT : de nouvelles rumeurs sur Nissan boostent le titre

AOF - 29 mars 2018

(AOF) - Renault (+5,79% à 98,5 euros) est resté confortablement installé en première position du CAC 40 depuis ce matin. Le constructeur automobile français gagnait même jusqu’à 8% au plus haut du jour, suite à une information de Bloomberg selon laquelle il serait en discussion avec son partenaire japonais Nissan en vue d’une fusion. Cette opération se traduirait par la création d’une seule entité cotée et mettrait ainsi fin à l’alliance entre les deux sociétés, selon l’agence de presse, qui appuie ses dires sur des sources proches du dossier.

Comme de coutume, Renault n'a pas réagi à ces informations. "Nous ne faisons pas de commentaires sur les rumeurs et spéculations", a répondu un porte-parole du groupe, contacté par AOF.

Pourtant, force est de constater que ces rumeurs sur une modification de l'alliance se font de plus en plus lancinantes.

Début mars déjà, Reuters avançait que Renault et Nissan avaient engagé des discussions pouvant déboucher sur le rachat par le constructeur japonais de l'essentiel de la part de 15% détenue par l'Etat français dans le capital de Renault. Les deux partenaires avaient alors répliqué que l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi ne prévoyait pas de modifier les ratios de participations croisées de ses composantes.

Ces démentis semblent toutefois bien peu de choses pour les investisseurs, qui préfèrent se remémorer les déclarations pour le moins ambigües de Carlos Ghosn, le 2 mars dernier. Interrogé sur la possibilité d'une fusion des membres de l'Alliance sur BFM Business, le dirigeant de Renault avait en effet répondu "pourquoi pas". Il avait toutefois ajouté que "ceci n'est pas un objectif en tant que tel, c'est quelque chose qui devrait arriver dans un cheminement naturel".