Bourse

Sociétés

REXEL en nette hausse après un quatrième trimestre plus dynamique que prévu

AOF - 14 février 2018


(AOF) - Rexel (+6,22% à 14,44 euros) a dominé le marché parisien, soutenu par la publication de résultats supérieurs aux attentes au quatrième trimestre. Seul le résultat net est tombé sous le consensus, en pertes de 58,9 millions, inférieur de 44% aux attentes. Mais il a été impacté par de lourdes charges de restructuration (44 millions d'euros) et de dépréciation du goodwill (134 millions). Ajusté de ces éléments, le bénéfice net récurrent de Rexel a bondi de 32,2% pour atteindre 83 millions.

D'un point de vue opérationnel, la copie est bien plus claire : les performances de Rexel se sont nettement améliorées. Son Ebita ajusté (à périmètre et taux de change constant et en excluant notamment l'effet non-récurrent lié aux variations du prix des câbles à base de cuivre) a augmenté de 8,7% pour atteindre 159,3 millions d'euros. Il a représenté 4,7% (+26 points de base) d'un chiffre d'affaires de 3,4 milliards d'euros, en repli de 1,5%. En données comparables et à nombre de jours constant, le chiffre d'affaires trimestriel de Rexel a progressé de 5,4%.

L'Ebita ressort donc 7% au-dessus du consensus tandis que la croissance organique était attendue à 3,5%.

Rexel a vu l'ensemble de ses marchés progresser au quatrième trimestre, avec une mention spéciale pour l'Europe, son principal marché, où la croissance organique a atteint 5,5%. La France a surperformé à 8,2% de croissance. Aux Etats-Unis, où le groupe relance les investissements et tente d'accroitre sa présence dans le cadre de sa stratégie présentée en février dernier, les ventes ont progressé de 2,1% en données comparables et à nombre de jours constant. Les ouvertures d'agences ont contribué à hauteur de 1,3% à la croissance du trimestre.

Sur l'ensemble de 2017, le distributeur de produits et services pour le monde de l'énergie a publié un bénéfice net récurrent de 291,2 millions d'euros (+16,4%), un Ebita ajusté de 580,1 millions (+6,1%), une marge de 4,4% et un chiffre d'affaires de 13,3 milliards d'euros. Ce dernier a augmenté de 1,1% en données publiées en données comparables et à nombre de jours constant. Il faut remonter à l'exercice 2014 pour constater une progression organique du chiffre d'affaires de Rexel.

Enfin, le dividende versé par le groupe n'avait plus augmenté depuis 2012. Pour 2017, il passera de 40 à 42 cents par action.