Bourse

Sociétés

RICHEMONT se lance sur un nouveau segment stratégique

AOF - 04 juin 2018

(AOF) - Richemont a progressé de 0,85% à 92,04 francs suisses. Les investisseurs ont réagi à la cession de Lancel au spécialiste italien du cuir Piquadro et, surtout, au rachat de Watchfinder.co.uk. Basée en Grande-Bretagne, cette plateforme en ligne de vente de montres d'occasion est une petite affaire par rapport à Richemont (environ 1% de son chiffre d'affaires). A fin mars 2017, elle affichait un chiffre d'affaires annuel de 86,7 millions de livres, en hausse de 43%, et une marge opérationnelle de 6,4%. Dans une note publiée ce matin, UBS a salué le rachat de Watchfinder.co.uk.

Certes, cette acquisition aura un impact limité sur les résultats, mais elle marque la premier pas du groupe sur le marché de la montre d'occasion, observe le broker.

UBS avait rencontré en 2016 le co-fondateur de Watchfinder.co.uk, Lloyd Amsdon. A l'époque, il estimait le marché secondaire à environ 13 milliards de dollars, soit environ un tiers du marché primaire de 41 milliards de dollars, selon Bain.

Ce marché est amené à connaître une croissance rapide avec l'essor des plateformes en ligne et la nouvelle génération de consommateurs séduits par le luxe, estime le bureau d'études. Dans ce cadre, il juge ce rachat intéressant pour Richemont qui explore ainsi les options stratégiques dans une optique de long terme.

Dans une note séparée, UBS salue également la cession de Lancel qui confirme le recentrage stratégique du groupe suisse.

Le géant du luxe, spécialisé dans la joaillerie (Cartier, Van Cleef & Arpels) et l'horlogerie (IWC, Jaeger-LeCoultre etc.), avait acquis Lancel en 1997 pour 210 millions d'euros. Le groupe n'est depuis jamais parvenu à relancer durablement la marque en raison notamment de fréquents changements de stratégie et de management.

Le maroquinier français a subi une perte de 23 millions d'euros et réalisé un chiffre d'affaires de l'ordre de 53 millions d'euros en 2017/2018. L'opération n'aura pas d'impact sur le bilan, la trésorerie ou les résultats sur l'exercice clos en mars 2019, a précisé Richemont.

Au final, UBS a confirmé son opinion Neutre et son objectif de cours de 100 francs suisses sur le groupe suisse.