Bourse

Sociétés

SAINT GOBAIN confirme ses objectifs pour l’année 2018

AOF - 26 juillet 2018


(AOF) - Saint-Gobain publie des résultats en hausse pour son premier semestre 2018. Ainsi, le spécialiste des matériaux de construction a réalisé un résultat net part du groupe de 1, 219 milliard d’euros sur la période, soit une progression de 61,7% par rapport au premier semestre 2017. Le résultat d’exploitation reste stable en réel (+0,3%) et progresse de +1,7% à données comparables. Il s’établit à 1,465 milliard d’euros. La marge d’exploitation s’inscrit à 7,1%, contre 7,2% au premier semestre 2017.

Quant au chiffre d'affaires, il ressort à 20, 787 milliards d'euros lors du premier semestre 2018, en hausse de 1,9% à données réelles et 4,9% à données comparables.

" La croissance interne est tirée à la fois par les volumes (+2,4%) et par les prix (+2,5%) en progression dans tous les Pôles et toutes les zones géographiques ", détaille Saint-Gobain, dans son communiqué.

" Après un premier trimestre décevant, affecté en Europe par un hiver rigoureux qui a pesé sur le résultat, le deuxième trimestre est nettement plus encourageant en termes de volumes et de prix", a commenté Pierre-André de Chalendar, le Président-Directeur Général de Saint-Gobain, qui ajoute que " le groupe a passé avec succès de nouvelles hausses de prix dans un contexte de poursuite de l'inflation des coûts des matières premières et de l'énergie. "

Compte tenu de ces éléments, Saint-Gobain confirme son objectif pour l'année 2018 d'une progression du résultat d'exploitation à structure et taux de change comparables et anticipe pour le second semestre 2018 une progression à structure et taux de change comparables clairement supérieure à celle enregistrée au premier semestre.

" Par ailleurs, après avoir conclu une transaction avec Sika dans d'excellentes conditions financières, le groupe va accélérer la mise œuvre de sa stratégie : programme de cessions à hauteur d'au moins 3 milliards d'euros de chiffre d'affaires avant fin 2019, poursuite d'une politique d'acquisitions créatrices de valeur et lancement d'une revue de l'organisation du groupe pour la faire évoluer vers une plus grande régionalisation avec en perspective une meilleure agilité pour favoriser la croissance et renforcer notre compétitivité ", a déclaré Pierre-André de Chalendar.