Bourse

Sociétés

SCHNEIDER ELECTRIC : la croissance organique ressort à 6,2% au premier trimestre

AOF - 19 avril 2018


(AOF) - 
Schneider Electric a dévoilé un chiffre d’affaires de 5,8 milliards d’euros au premier trimestre 2018, en baisse de 0,7%. En organique, il a progressé de 6,2% « grâce à la croissance élevée des deux coeurs d’activité, Gestion de l’Energie et Automatismes Industriels ». Le premier pôle affiche une croissance organique de 5,2% à 4,32 milliards d’euros et le second pointe à +9,2% à 1,47 milliard.

Schneider Electric a également bénéficié d'un effet de périmètre favorable à hauteur de 88 millions d'euros, soit 1,5% de croissance. Il résulte principalement de la consolidation d'un mois d'Aveva (Automatismes Industriels), de la consolidation de deux mois d'IGE+XAO (Basse Tension), de la consolidation de trois mois d'Asco Power (Basse Tension), de la cession de DTN (Moyenne Tension) et de plusieurs acquisitions/cessions mineures. 


En revanche, l'impact de la variation des taux de change est négatif à -453 millions d'euros, soit -8,4 %, essentiellement du fait de la dépréciation du dollar américain, du yuan chinois et des devises de plusieurs pays des nouvelles économies face à l'euro. Aux taux de change actuels, Schneider Electric estime que l'impact des devises sur le chiffre d'affaires 2018 devrait se situer entre -1 milliard et -1,1 milliard d'euros. L'impact des devises aux taux de change actuels sur la marge d'Ebita ajusté devrait s'établir à environ -20 points de base. Aux taux de change actuels, le groupe estime qu'environ 80% de l'impact des devises devrait se matérialiser sur le premier semestre, tant en termes de chiffre d'affaires que de marge.

Enfin, Schneider Electric a réitéré ses objectifs 2018 d'une croissance organique du chiffre d'affaires dans la moitié haute de la fourchette de +3 % à +5 % et d'une amélioration organique de la marge d'Ebita ajusté située vers le haut de la fourchette de +20 à +50 points de base, fourchette correspondant à l'amélioration annuelle moyenne visée pour la période 2017-2019.