Bourse

Sociétés

SEB pénalisé par la hausse des coûts au troisième trimestre

AOF - 31 octobre 2017


(AOF) - Seb abandonne 2% à 159,55 euros, pénalisé par des résultats trimestriels inférieurs aux attentes en raison d'une hausse des coûts des matières premières et des dépenses de marketing. Le spécialiste du petit électroménager a toutefois confirmé ses objectifs annuels. Au troisième trimestre, le groupe français a réalisé un résultat opérationnel d'activité de 175 millions d'euros, en repli organique de 2%. Les analystes tablaient sur 186,5 millions. Le chiffre d'affaires, en revanche, a bondi de 26,1% à 1,518 milliard d'euros.

La croissance organique a été de 8,8% alors que les analystes attendaient une croissance de 6,8%. L'activité a été particulièrement dynamique en Chine avec une croissance de 23,4% grâce aux innovations et aux ventes par internet. L'Europe Occidentale a été pénalisée par une baisse de la croissance en France liée en partie aux programmes de fidélisation en 2016 alors que la Russie, les Balkans, la Turquie et l'Europe de l'Est ont affiché un bond de 20,3%. Enfin, l'Amérique du Nord (-6,1%) souffre des difficultés financières des grands magasins et d'une concurrence accrue.

Sur les neufs premiers mois, le résultat opérationnel s'est élevé à 389 millions d'euros, en progression de 25%. Il est de 406 millions avant des charges exceptionnelles liées au rachat de l'allemand WMF en 2016. Le chiffre d'affaires du spécialiste du petit électroménager a atteint 4,459 milliards d'euros, en hausse de 32,4% en données publiées, dont 9,6% de croissance organique.

Seb a confirmé ses objectifs 2017 d'une croissance organique de ses ventes supérieure à 7 % et une progression de ses ventes publiées supérieure à 30 %, d'un résultat opérationnel d'activité avant impacts non récurrents de l'allocation du prix d'acquisition de WMF en croissance d'au moins 30 % et d'une relution de plus de 20 % de la consolidation de WMF, avant impacts de l'allocation du prix d'acquisition, sur le bénéfice net 2017 par action.

Suite à cette publication, Invest Securities a rehaussé son objectif de cours à 155 euros pour refléter la baisse du coût moyen pondéré du capital. Toutefois, le courtier maintient sa recommandation Neutre jugeant le potentiel de révision à la hausse des estimations limité et une dynamique stable.