Bourse

Sociétés

SENSORION lance une étude comparative entre le Séliforant et la Méclizine

AOF - 24 juillet 2018


(AOF) - Sensorion a initié le recrutement des patients dans le cadre d'une étude de phase 2a. L'objectif de cette étude sera de confirmer que les patients traités avec sa molécule Séliforant ne présentent pas d'effets secondaires anticholinergiques, tels que la sédation et la perte de mémoire, comme c'est actuellement le cas avec les traitements anti H1, notamment la Méclizine.

"Globalement, environ 70 000 patients par an en Europe et aux Etats-Unis souffrent de crises de vertiges en lien avec une vestibulopathie unilatérale aiguë (AUV), autrement appelée névrite vestibulaire, et plus de 100 millions de personnes souffrent d'autres formes de vertiges", a déclaré Nawal Ouzren, directrice générale de Sensorion.

"À l'heure actuelle, il n'existe aucun traitement immédiat, efficace et sûr pour la prise en charge ces épisodes, qui est pourtant essentielle pour ces patients. Le Séliforant a le potentiel de répondre à ce besoin médical important, et l'objectif de l'essai SENS-111-202 sera de valider l'innocuité et l'effet actif du Séliforant, afin de progresser vers l'enregistrement du traitement", a poursuivi la dirigeante.