Bourse

Sociétés

SKY dévoile des résultats solides

AOF - 26 juillet 2018


(AOF) - Sky gagne 0,56% à 1 515 pence dans un marché britannique à l'équilibre. Le titre du groupe de télévision payante est soutenu par les solides résultats qu'il a dévoilés ce matin au titre de son exercice 2017/2018 clos fin juin. Toutefois, l'action se rapproche de son plus haut de l'année atteint le 12 juillet à 1 548 pence. UBS et Liberum soulignent que le principal catalyseur pour franchir un cap reste l'évolution du dossier Comcast/Fox, sur lequel Sky n'a apporté aucune nouvelle information aujourd'hui.

Au moins le groupe britannique montre-t-il sa capacité à rester concentré sur son business en dépit de ces considérations stratégiques.

Sur l'ensemble de son exercice, Sky a vu son Ebitda progresser de 9% à 2,349 milliards de livres sterling et son chiffre d'affaires augmenter de 5% à 13,58 milliards. Le consensus visait respectivement 2,319 et 13,568 milliards. Sur son marché domestique - Royaume-Uni et Irlande - Sky a enregistré un Ebitda de 1,99 milliard de livres (+11%) et un chiffre d'affaires de 8,93 milliards (+4%).

UBS souligne la bonne performance du groupe en Italie sur le quatrième trimestre. Sky a attiré 56 000 nouveaux abonnés alors que l'analyste n'en attendait que 10 000. Il s'agit de sa plus forte croissance depuis sept ans, sans doute soutenue par l'accord commercial signé avec Mediaset début avril. Ce dernier permet d'étendre aux clients Sky l'accès à neuf chaines actuellement diffusées uniquement sur Mediaset Premium, la chaine à péage du groupe de médias italien. L'offre de télévision à la demande de Sky s'enrichit ainsi de nouveaux contenus.

Le deuxième volet de l'accord prévoit que Sky Italie loue à Mediaset des capacités de diffusion supplémentaires en format DTT (digital terrestrial télévision, équivalent de la TNT) lui permettant de créer une nouvelle chaine payante. Elle proposera des contenus de Sky et de Fox mais aussi les neuf chaines issues de Mediaset Premium.

"En Italie, nous notons que Sky va diffuser en exclusivité la Ligue des Champions et a également l'exclusivité sur 70% des matchs du championnat italien de Serie A à partir d'août 2018. En dépit de la hausse des coûts que cela va entrainer pour Sky Italie, elle devrait bénéficier d'une politique de prix plus intéressante et d'une hausse de ses abonnés. Combinées avec la réduction des pertes de Sky Mobile/OTT, il nous semble que Sky va pouvoir délivrer une forte croissance de son Ebitda dans les prochaines années", conclut UBS.