Bourse

Sociétés

SOCIETE GENERALE bien orientée, un accord serait proche pour deux litiges aux Etats-Unis

AOF - 03 mai 2018


(AOF) - Société Générale (+0,61% à 45,69 euros) échappe à la baisse du marché à la différence des autres banques françaises alors qu’elle serait proche d’un accord pour résoudre deux différends avec les autorités américaines pour 1 milliard de dollars. C’est du moins ce que Bloomberg affirme en faisant référence à la manipulation du taux de référence Libor et aux transactions impliquant le fonds souverain libyen Libyan Investment Authority.

L'agence d'information précise que l'accord pourrait être annoncé dès cette semaine. Société Générale doit publier demain ses résultats du premier trimestre...

L'information de Bloomberg n'est pas vraiment un scoop. Société Générale avait fait savoir le 19 mars qu'elle espérait mettre un terme à ces deux différends dans les prochaines semaines. La banque de La Défense était en effet "entrée dans une phase de discussions plus actives avec les autorités américaines" à propos de ces deux dossiers. Elle avait précisé que sur les 2,3 milliards de provisions pour litiges passées dans ses comptes, 1 milliard d'euros était alloué aux contentieux Libor et libyen.

La facture de ces deux affaires serait finalement inférieure au montant mis de côté par la banque pour y mettre un terme, d'où la réaction positive du titre aujourd'hui.

Société Générale n'a en revanche pas évoqué en mars le troisième litige qui la concerne : les soupçons de violation d'embargo aux Etats-Unis.