Bourse

Sociétés

SODEXO : la perspective d'une stagnation de la marge en 2017/2018 éclipse les bons résultats

AOF - 16 novembre 2017

(AOF) - Deuxième plus fort repli de l’indice SBF 120, Sodexo a perdu 1,84% à 103,9 euros après avoir dévoilé une perspective 2017/2018 (exercice entamé début septembre) jugée décevante, notamment au niveau de sa rentabilité. L'appréciation de cette dernière doit toutefois être adaptée à la nouvelle présentation voulue par le groupe, qui a introduit dans son compte de résultats un "résultat d'exploitation" et une "marge d'exploitation".

C'est bien en prenant en compte ce nouvel indicateur que les investisseurs réagissent : la marge d'exploitation 2017/2018 de Sodexo est en effet annoncée stable par rapport à celle de 2016/2017, soit 6,5%.

Les analystes espéraient une amélioration de 10 points de base, Jefferies tablant même sur une hausse de 25 points de base. La déception est d'autant plus forte que, dans le même temps, Sodexo prévoit une accélération de son programme d'adaptation et de simplification avec un objectif de réduction des coûts de 220 millions d'euros en 2017/2018 contre 150 millions en 2016/2017. L'absence de corrélation entre ces deux paramètres - la marge et les réductions de coûts - laisse penser que Sodexo va réinvestir les économies ainsi réalisées dans le soutien à sa croissance.

Dans ce domaine, les prévisions dévoilées ce matin sont d'ailleurs plutôt encourageantes. Sodexo a élargi sa fourchette de prévision de sa croissance organique, désormais attendue entre 2 et 4% contre 2,5 et 3% précédemment. "Les investisseurs qui parient sur la baisse (bears) retiendront surtout que la borne basse a été révisée à la baisse, prévoit Bernstein, mais il y a aussi désormais une chance que la croissance accélère". Le consensus est à 2,7%.

Sodexo ne profite pas de ses bons résultats annuels


Outre ces perspectives mitigées, Bernstein souligne aussi que l'absence d'un programme de rachat d'actions est un élément décevant de cette publication. Elle n'est pas compensée par la hausse pourtant plus importante que prévu du dividende de Sodexo : +14,6% à 2,75 euros, soit 5% de plus que le consensus.

Retenant uniquement ces éléments perturbateurs, les investisseurs ont donc laissé de côté des résultats annuels pourtant supérieurs aux attentes. Sur l'ensemble de son exercice, Sodexo a enregistré un bénéfice net part du groupe de 723 millions d'euros et un bénéfice opérationnel avant coûts du plan de transformation de 1,326 milliard. Son chiffre d'affaires s'est établi à 20,698 milliards, en croissance organique de 1,9%.

Les analystes prévoyaient un bénéfice opérationnel avant coûts du plan de transformation de 1,307 milliard d'euros et un bénéfice net de 797 millions. De plus, la croissance organique ressort dans le haut de la fourchette d'objectifs du groupe, soit 1,5 à 2%. De plus, note Jefferies, Sodexo a signé une fin d'exercice très solide avec une nette accélération de sa croissance organique, à 6,7% contre 1,5% au trimestre précédent et 5,8% de consensus.