Bourse

Sociétés

SPIE surperforme le marché parisien après le renforcement de la CDPQ à son capital

AOF - 28 mai 2018


(AOF) - Spie s'est apprécié de 0,71% à 17,12 euros. Les investisseurs réagissent favorablement à la montée en puissance de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) dans l'actionnariat du groupe français. Selon un avis de l'AMF publié ce matin, la CDPQ a franchi en hausse, le 19 mai 2018, les seuils de 10% et 15% des droits de vote de Spie, détenant désormais 9,58% du capital et 15,74% des droits de vote de cette société. Ce franchissement de seuils résulte d’une attribution de droits de vote doubles.

Quelques jours plus tard, la CDPQ s'est encore renforcée : elle détenait le 23 mai 9,82% du capital et 15,96% des droits de vote de Spie.

A cette occasion, la CDPQ a assuré agir seul, envisager d'acquérir des actions Spie supplémentaires en fonction des conditions de marché mais ne pas envisager d'en acquérir le contrôle. En revanche, la Caisse de dépôt et placement du Québec a "l'intention d'être un investisseur stable et sur le long terme, et soutenir la stratégie de la société". Enfin, l'institution envisage de demander la nomination d'un administrateur supplémentaire au Conseil de Spie.

Avec cette attribution de droits de vote doubles, la CDPQ renforce son statut de premier actionnaire de Spie. Elle se place devant le holding FFP de la famille Peugeot, entré au capital l'an dernier à hauteur de 5,5%. FFP avait profité d'un remaniement de l'actionnariat du groupe français : ses actionnaires de contrôle Ardian et CD&R ont en effet cédé les dernières actions qu'ils détenaient encore en septembre puis en décembre derniers. Le flottant de Spie représentait 77,8% de son capital à fin décembre.

L'actionnariat du groupe français pourrait encore connaitre des évolutions à la marge d'ici au 20 juillet. A cette s'achèvera le plan d'actionnariat salarié Share for you lancé par Spie aujourd'hui. Il porte sur 5 851 063 actions, qui seront émises à un prix de 14,33 euros. A fin décembre, les salariés du groupe en détenaient 3,6%.