Bourse

Sociétés

STMICROELECTRONICS en tête du CAC 40, APPLE rassure sur l'iPhone X

AOF - 30 octobre 2017


(AOF) - Déjà plus forte hausse de l’indice CAC 40 la semaine dernière, STMicroelectronics (+ 2,81% à 20,48 euros), occupe aujourd’hui encore la même place. Comme l’ensemble des autres fournisseurs d’Apple, le fabricant de micro-processeurs bénéficie de commentaires rassurants de la part de l’inventeur de l’iPhone à propos de son nouveau modèle haut de gamme, l’iPhone X. Ces déclarations interviennent alors que les marchés n’ont cessé ces dernières semaines de bruire de rumeurs sur une contreperformance commerciale de l’iPhone 8 et sur des problèmes de production pour l’iPhone X.

" La demande des client est hors normes ", a déclaré Apple à Reuters. En conséquence, les délais de livraison pour l'iPhone X sont désormais de cinq à six semaines aux Etats-Unis et au Japon alors qu'il sera disponible le 3 novembre. STMicroelectronics fournit notamment à la firme américaine l'imageur 3D pour la reconnaissance faciale.

Le flux des nouvelles favorables se confirment pour le groupe franco-italien qui évolue en Bourse au plus haut depuis avril 2004. Il a relevé la semaine dernière ses objectifs 2017. STMicroelectronics vise désormais des ventes en croissance d'environ 18% contre +14% en mai dernier. Il bénéficie d'un marché des semi-conducteurs porteur, du succès de ses produits, comme l'imageur 3D mais aussi de ses puces pour l'automobile, et de son levier opérationnel.

Barclays s'attend à ce que STMicroelectronics affiche des ventes de près de 2,4 milliards de dollars au quatrième trimestre et une marge opérationnelle de 15%. Des chiffres inimaginables un an plus tôt, souligne le broker qui a relevé son objectif de cours à 20 euros. Egalement à Surpondérer, JPMorgan a rehaussé le sien de 16,30 euros à 22,50 euros. Le bureau d'études est optimiste pour 2018, anticipant une marge opérationnelle de 15%, bien supérieure à l'objectif de la firme de plus de 10% grâce au levier opérationnel permis par la croissance des revenus.