Bourse

Sociétés

SUEZ : premier trimestre bien accueilli

AOF - 17 mai 2018


(AOF) - En hausse de 3,6% à 12,22 euros, Suez signe l'une des plus fortes progressions du SBF120 emportant Veolia (+1,6% à 19,72 euros) dans son sillage. Les investisseurs saluent le premier trimestre solide réalisé par le numéro deux mondial des services à l'environnement. Sur les trois premiers mois de l'exercice 2018, le groupe a dégagé un chiffre d'affaires de 4,058 milliards d'euros, en croissance organique de 13,8%.

La dynamique de la division " International " s'améliore avec une progression à changes constants de +3,0%. La division " Recyclage et valorisation Europe " affiche une croissance à changes constants de son chiffre d'affaires de +1,3%, soutenue par une nette amélioration des volumes de déchets traités (+3,6%) mais pénalisée par l'évolution défavorable des prix du papier / carton suite à la décision de la Chine de restreindre les importations.

La division " Eau Europe " est en croissance à changes constants de +1,4%, tirée par l'augmentation des volumes d'eau vendue en Amérique Latine qui compense la faiblesse de l'inflation en Europe. Le chiffre d'affaires de Water Technologies & Solutions (WT&S) ressort quant à lui à 611 millions de dollars, en croissance de 4%.

L'Ebitda à fin mars 2018 s'établit à 635 millions d'euros, en progression de +8,8% à changes constants. L'Ebit s'élève quant à lui à 289 millions d'euros, en croissance de +10,2% à changes constants.

La dette financière nette du groupe s'établit à 8,8 milliards d'euros contre 8,5 milliards à fin 2017, soit fois 3,3 fois l'Ebitda.

Commentant les résultats du 1er trimestre 2018, Jean-Louis Chaussade, directeur général, a déclaré : "Suez accélère sur le chemin de la croissance, tant au niveau du chiffre d'affaires que de la rentabilité. Ainsi, les résultats financiers du premier trimestre sont parfaitement en ligne avec nos objectifs annuels, que nous confirmons. Le travail d'intégration et d'extraction de synergies au sein de WT&S porte déjà ses fruits et confirme la trajectoire de création de valeur attendue".