Bourse

Sociétés

TARKETT sévèrement sanctionné en Bourse après sa publication trimestrielle

AOF - 25 avril 2018


(AOF) - Tarkett a manqué sa cible et signé un début d'année décevant. La sanction a été immédiate en Bourse, où le titre chute de 10,34% à 22,64 euros. Ainsi, le spécialiste des revêtements de sol et de surfaces sportives a publié un Ebitda ajusté de 30 millions d'euros au titre de son premier trimestre 2018, en baisse par rapport aux 52 millions d'euros du premier trimestre 2017. Surtout ce chiffre s’avère significativement au-dessous des attentes du consensus (40 millions d’euros).

 

Le groupe a été pénalisé par le prix des matières premières, le ralentissement de l'activité en Europe Moyen Orient Afrique et en Amérique du Nord, ainsi que par les taux de change.


Pour sa part, le chiffre d'affaires du spécialiste des revêtements de sol et de surfaces sportives a reculé de 7,2% à 568 millions d'euros. A périmètre et taux de change constants, le chiffre d'affaires est resté quasi stable (+0,1 %).

" Bien que le premier trimestre soit traditionnellement le plus faible de l'année, le niveau de ventes reste en deçà de nos attentes ", a concédé Glen Morrison, le président du directoire.

Face à cette situation, Tarkett a décidé de réagir. " Nous avons pris des mesures afin d'accélérer le déploiement de nos initiatives de croissance et de réduire nos coûts ", a ainsi expliqué Glen Morrison, tout en se déclarant " confiant dans notre capacité à renouer, à moyen terme, avec nos niveaux de profitabilité habituels. "

Concrètement, le groupe a confirmé sa volonté d'atteindre ses objectifs financiers 2020, notamment une marge d'Ebitda ajusté supérieure à 12%.