Bourse

Sociétés

TECHNICOLOR flanche de près de 10%, les marges de la Maison connectée restent sous pression

AOF - 26 avril 2018

(AOF) - La chute de Technicolor depuis le 1er janvier se rapproche désormais des 60% à la suite d’un nouveau décrochage de 9,32% à 1,226 euro aujourd'hui. Ce dernier survient au lendemain d’un point d’activité qualitatif sur son premier trimestre. Depuis l’année dernière, le spécialiste des technologies pour l'image et le son ne communique plus de données chiffrées à propos de ses revenus trimestriels. Or, pour une société qui a aligné quatre avertissements sur ses résultats en 2017, cette pratique semble avoir l’effet contraire à celui attendu.

Dans le flou dans lesquels ces commentaires les laissent, les investisseurs semblent choisir le scénario le plus noir.

Dans sa communication d'hier soir, Technicolor a en particulier indiqué que les marges de sa principale division, Maison connectée (décodeurs), restaient sous pression. Elle est toujours confrontée à une hausse du prix des puces mémoires, du fait d'une pénurie de certains produits. Mais, facteurs aggravants, cette hausse est "légèrement supérieure" à ses attentes et il est peu probable que ces hausses disparaissent au second semestre.

L'année dernière, la hausse des coûts des composants avait coûté 80 millions d'euros au groupe et avait été la cause de plusieurs avertissements. De mauvais souvenirs ravivés par les derniers commentaires de Technicolor.

Après avoir soufflé le froid, la société a soufflé le chaud en précisant que certains de ses clients ont accepté une hausse des prix.

Le spécialiste des technologies pour l'image et le son a aussi indiqué que sa performance au premier trimestre est au niveau de l'année dernière à taux de change constants, mais affectée par la faiblesse du dollar par rapport à l'euro.

Technicolor a enfin confirmé s'attendre à un Ebitda ajusté des activités poursuivies globalement stable à taux de change constants. Le consensus s'élève actuellement à 292 millions d'euros contre 291 millions en 2017.