Bourse

Sociétés

TELECOM ITALIA a fait appel des reproches faits par Rome concernant la relation avec VIVENDI

AOF - 09 mai 2018


(AOF) - Telecom Italia a assuré d'une part ne pas avoir reçu de notification officielle de l'amende de 74,3 millions d'euros infligée par le gouvernement italien, et d'autre part avoir d'ores et déjà fait appel des griefs qui lui sont faits. Rome a donc usé de ses "pouvoirs spéciaux" (golden power) sur l'opérateur télécoms mis en cause pour défaut de notification de la montée en puissance de Vivendi à son capital et dans ses organes de direction.

"TIM confirme sa volonté inconditionnelle de collaborer avec le gouvernement pour assurer le plein respect de toutes les exigences visant à protéger la sécurité nationale", conclut le groupe dans son communiqué.

La relation entre le groupe français et Telecom Italia a fait l'objet de nombreux débats ces derniers mois, TIM et Vivendi réfutant le fait que ce dernier exerçait un contrôle sur l'opérateur italien. TIM et Vivendi évoquaient simplement des fonctions de "direction et de coordination". Reste que, jusqu'à la semaine dernière, le Conseil de TIM était présidé par Arnaud de Puyfontaine, président du Directoire de Vivendi, et que le directeur général de l'opérateur, Amos Genish, a été placé à la tête du groupe par la volonté de Vivendi...