Bourse

Sociétés

TF1 limite la casse après ses résultats trimestriels

AOF - 26 avril 2018

(AOF) - TF1 (+0,2% à 10,25 euros) a signé une des plus fortes baisses du SBF 120 avant de se reprendre en fin de séance. Le groupe de médias a dévoilé hier soir des résultats du premier trimestre inférieurs aux attentes, impactés par les négociations de contrats de diffusion avec les opérateurs télécoms. Le ton est monté particulièrement haut avec Orange, entrainant une rupture de la diffusion des chaines du groupe aux abonnés de l'opérateur pendant plus d'un mois. De même, le signal a été coupé pendant une semaine à destination des abonnés Canal+ faute d'accord sur le montant des commissions exigées par TF1.

A cela s'est ajoutée une forte concurrence avec France Télévisions à l'occasion des Jeux Olympiques d'hiver dont les épreuves étaient diffusées sur les chaines du groupe public. Dans ce contexte, les chaines gratuites du groupe TF1 ont vu leur audience décroitre de 0,3 point au premier trimestre sur un an, à 32,2%.

Leur chiffre d'affaires publicitaire s'en est ressenti, qui n'a progressé que de 0,3% au premier trimestre, à 349,8 millions d'euros. Le consensus était de +0,9%. Circonstance aggravante, TF1 souffre une fois encore la comparaison avec M6 dont le chiffre d'affaires publicitaire a bondi de 3,4% au premier trimestre. Pour Barclays, il n'y pas à hésiter : M6 offre le meilleur potentiel en France et mérite une recommandation Surpondérer contre Pondérer en ligne pour TF1.

TF1 maintient ses perspectives annuelles


Au total, le chiffre d'affaires global de TF1 (publicitaire + autres revenus issus notamment des Studios) a baissé de 0,8% à 499,3 millions d'euros au premier trimestre. Cette panne de croissance s'est traduite par une dégradation du levier opérationnel du groupe de médias. En dépit de la poursuite du plan de réduction des coûts de TF1, qui passe notamment par la renégociation des contrats d'achats de ses programmes, son résultat opérationnel courant est ressorti 4 à 5% sous le consensus. A 38,3 millions d'euros, il n'a progressé que de 3,8%. Il a tout de même représenté 7,7% du chiffre d'affaires, en amélioration de 0,4 point.

En dépit de ce premier trimestre mitigé, TF1 a maintenu ses prévisions annuelles. Le groupe vise donc toujours une progression du taux de marge opérationnelle courante en 2018. Aux analystes, TF1 a précisé qu'il ne s'attend à aucun changement de tendance sur le marché publicitaire au deuxième trimestre. Le groupe devrait tout de même bénéficier de la perspective de la Coupe du Monde de football en juin, dont il diffusera les matchs.

De plus, ajoute Liberum, les accords finalement signés avec les opérateurs télécoms devraient faire sentir leurs pleins effets au second semestre.