Bourse

Sociétés

TOTAL soutenu par des résultats trimestriels solides

AOF - 27 octobre 2017


(AOF) - Tous les signaux sont au vert pour Total. La deuxième capitalisation du CAC 40 gagne 1,66% à 47,35 euros après l'annonce d'un bond de 29,2% de ses bénéfices à 2,674 milliards de dollars au troisième trimestre 2017, une performance conforme aux attentes des analystes. Dans l'amont, c'est-à-dire dans l'exploration et la production de pétrole et de gaz, le coeur de métier du groupe, la production a grimpé de 6% à 2,581 millions de barils par jour. Le résultat opérationnel de la branche a bondi de 84% à 1,439 milliard, soutenu par la hausse de 14% des cours du Brent et par des réductions de coûts.

Total a confirmé son objectif de croissance de la production supérieure à 5% cette année et jusqu'en 2022, grâce à son portefeuille actuel et aux actifs de Maersk Oil. La compagnie française a également confirmé son objectif d'économies de cinq milliards de dollars en 2020, sachant que 3,6 milliards de dollars seront déjà économisés à la fin de l'année. Les coûts de production sont tombés sous les 5 dollars le baril, contre 5,9 dollars le baril en 2016.

Dans le raffinage et la chimie, le résultat opérationnel a atteint 1,02 milliard, en hausse de 11,4%, avec des marges de raffinage en hausse de 89% à 48,2 dollars la tonne, tirées par la demande en produits pétroliers.

Dans la nouvelle division Gas, Renewables & Power, le résultat opérationnel a atteint 97 millions de dollars, en repli de 49% en raison de la dégradation du marché du solaire. Dans la branche Marketing & Services, il est ressorti à 506 millions, en hausse de 14%.

Dans son communiqué, le PDG de Total, Patrick Pouyanné a souligné que le groupe tirait pleinement parti d'un environnement plus favorable grâce à la performance de son modèle intégré et à sa stratégie de baisse du point mort.

A cet égard, Total a précisé que son point mort avant dividende et hors acquisitions-cessions, sera inférieur à 30 dollars par baril en 2017 pour atteindre 20 dollars en 2019.

Jugeant ces estimations rassurantes, Oddo BHF a confirmé sa recommandation d'Achat et son objectif de cours de 53 euros sur le titre. Saluant un trimestre solide, UBS a réitéré son opinion Achat et son objectif de cours de 50 euros. Jefferies a maintenu, lui, sa recommandation Conserver et son objectif de cours de 48 euros.