Bourse

Marchés

Les marchés poursuivent sur leur lancée malgré la fermeté de l'euro

AOF - 12 janvier 2018


(AOF) - Incertains en début de séance, les marchés actions européens ont rapidement repris le chemin de la hausse malgré le bond de l'euro. Le CAC 40 a clôturé sur une progression de 0,52% à 5 517,06 points. La Bourse de Paris signe ainsi sa deuxième séance consécutive de hausse pour afficher un gain de 3,85% depuis le début de l'année. Dans le reste de l'Europe, la tendance est similaire. L'Euro Stoxx a grimpé aujourd'hui de 0,35% ( + 2,97% depuis la clôture du 31 décembre).

A Wall Street aussi, l'optimisme reste de mise. Le Dow Jones, en hausse de 0,78% à l'approche de la mi-séance (+1,87% en une semaine, +4,25% depuis le début d'année), a décroché un nouveau record de 25 788,89 points.

Les investisseurs ont été soulagés par l'annonce en Allemagne d'un projet d'accord de coalition entre les chrétiens-démocrates de la CDU-CSU et les sociaux-démocrates du SPD. Cet accord devrait mettre à plusieurs mois d'incertitude après l'échec relatif de la CDU d'Angela Merkel aux législatives du 24 septembre, où elle est arrivée en tête mais sans majorité absolue.

La perspective de la constitution prochaine d'un gouvernement de coalition favorable à la zone euro a entrainé un bond de l'euro qui a franchi pour la première fois depuis trois ans le seuil des 1,21 dollar. Cette vive progression de la monnaie unique n'a pas pesé sur les actions, les investisseurs estimant que la clarification de la situation politique de la première économie européenne était positive pour la croissance du Vieux Continent.

L'ouverture dans le vert de Wall Street dans le sillage de bonnes nouvelles a ensuite conforté la dynamique des marchés. L'inflation sous-jacente, c'est à dire hors éléments volatils (alimentation et énergie), a progressé de 0,3% en décembre contre un consensus de 0,2%, sa plus forte progression en 11 mois. Par ailleurs, les ventes au détail aux Etats-Unis ont grimpé de 0,4% en décembre, conformément au consensus.

Enfin, JPMorgan, première banque américaine par les actifs, a ouvert le bal des publications avec des résultats trimestriels supérieurs aux attentes.

A Paris, TechnipFMC (+7,03%) a signé la plus forte progression hebdomadaire du CAC 40 dans le sillage de la hausse du pétrole. Veolia Environnement (-6,44%) a accusé la plus forte baisse hebdomadaire du CAC 40, pénalisé par la dégradation de Goldman Sachs à Neutre. Sodexo a cédé 5,2%, affecté par un chiffre d'affaires trimestriel décevant.