Bourse

Sociétés

VILMORIN chute après un avertissement sur sa croissance annuelle

AOF - 28 février 2018


(AOF) - Vilmorin a décroché de 14,86% à 74,50 euros après avoir abaissé sa prévision de croissance annuelle. Sur son exercice 2017/2018 qui clôturera fin juin, le semencier attend désormais une progression de 4% de son chiffre d'affaires à taux de changes et périmètre constants. Sa précédente estimation était de 5% après un exercice 2016/2017 à +6,7%. Vilmorin maintient cependant sa précision d'une marge opérationnelle courante stable à 9,2%, intégrant un effort de recherche estimé à environ 255 millions d'euros.

L'avertissement de Vilmorin sur ses ventes annuelles est lié au fait que le groupe n'est pas parvenu à rattraper au deuxième trimestre le retard pris sur les trois premiers mois de l'exercice. Sur la période close fin décembre, qui est traditionnellement faible pour le groupe, le chiffre d'affaires de Vilmorin a baissé de 1% en données comparables (-6,8% en données publiées) à 252,5 millions d'euros. Ce recul fait suite à celui enregistré au premier trimestre, de 6,5%. Gilbert Dupont espérait un rebond, de 7,2% à périmètre et changes constants, à 288,3 millions d'euros.

Par division, les Semences potagères ont vu leur chiffre d'affaires rebondir de 2,9% en comparable au deuxième trimestre mais cette reprise est trop faible pour rattraper entièrement la chute de plus de 15% enregistrée sur la période précédente. Cette activité est restée impactée par des niveaux de stocks élevés chez les distributeurs ainsi que par des problématiques liées à l'importation des semences dans certains pays.

Vilmorin dévoile une perte semestrielle plus importante que prévu

Dans les Semences de grandes cultures, qui avaient plutôt résisté au premier trimestre, la tendance s'est dégradée par la suite. Le chiffre d'affaires de cette division a reculé de 5,2% à 107,5 millions d'euros au deuxième trimestre. Vilmorin l'explique par la faiblesse persistante des cours agricoles et des décalages de livraisons en Europe, ainsi que par un repli de l'activité en Amérique du Sud. Dans cette région, le groupe français fait face à des pressions sur ses politiques tarifaires et une base de comparaison défavorable.

Dans ce contexte morose, Vilmorin a dévoilé un chiffre d'affaires semestriel en baisse de 3,5% en comparable, à 460,1 millions d'euros. Oddo BHF l'attendait à 491,6 millions et Gilbert Dupont à 495,9 millions. La contraction de l'activité s'est traduite par une dégradation du résultat opérationnel du groupe, ressorti à -42,4 millions d'euros. Si les comptes de Vilmorin sont traditionnellement en perte sur cette période, cette dernière est tout de même plus importante que prévu : Kepler Cheuvreux visait -39 millions, Oddo BHF -28,9 et Gilbert Dupont - 35,7 millions.