Bourse

Sociétés

Vincent Bolloré en garde à vue, les actions de sa galaxie dans le rouge

AOF - 24 avril 2018


(AOF) - Vincent Bolloré a été placé en garde à vue, révèle ce matin le site Internet du Monde. En hausse avant cette annonce, le titre Bolloré cède désormais 3,7% à 4,25 euros. Le milliardaire breton est entendu sur les soupçons de corruption pesant sur l'attribution, en 2010, à son groupe de concessions portuaires au Togo et en Guinée. Selon le quotidien, les magistrats soupçonnent les dirigeants du groupe d'avoir utilisé leur filiale de communication Havas pour faciliter l'arrivée au pouvoir de dirigeants africains en assurant des missions de conseil et de communication sous-facturées.

L'objectif aurait été obtenir les concessions portuaires des lucratifs terminaux à conteneurs.

Plusieurs autres cadres du groupe étaient eux aussi en garde à vue ce mardi, précise Le Monde : le directeur général du groupe Bolloré, Gilles Alix, et Jean-Philippe Dorent, responsable du pôle international de l'agence de communication Havas.

Vivendi, dont Vincent Bolloré est le premier actionnaire, a aussi basculé dans le rouge et perd 0,81% à 20,83 euros.