Bourse

Sociétés

VIRBAC : les investisseurs quittent le navire

AOF - 15 mars 2018


(AOF) - "Les animaux sont des amis tellement agréables. Ils ne posent jamais de question, ne font aucune critique". Malheureusement pour Virbac dont l'activité est de soigner les animaux, les investisseurs et analystes sont des humains. Et ces derniers ont pris la mouche à la lecture de la publication des résultats annuels dégradés du laboratoire vétérinaire français. Pour preuve, le titre a plongé de plus de 11% à 109 euros.

Depuis le profit warning lancé en juin 2015 en raison de la fermeture pour des raisons sanitaires de son usine américaine de Saint-Louis, le groupe a laissé des plumes : environ 900 millions d'euros plus précisément. En moins de trois ans, sa capitalisation a en effet fondu de moitié à 913 millions.

En 2017, le groupe familial a accusé une perte nette de 2,6 millions contre un bénéfice net de 34,6 millions sur 2016. Le résultat opérationnel courant a reculé de 3% à 80,3 millions. Il a représenté 9,3% du chiffre d'affaires, en repli de 0,2 point à changes constants. Enfin, le chiffre d'affaires annuel de Virbac a baissé de 1,1% (-0,5% en organique) à 861,9 millions.

Compte tenu de la reprise commerciale plus lente que prévue aux États-Unis, et grâce à une performance que le groupe prévoit globalement bonne sur les autres régions, le chiffre d'affaires à taux constants devrait se situer en 2018 en légère progression.

Pour l'ensemble de l'année, le groupe anticipe un ratio de résultat opérationnel courant sur chiffre d'affaires, à taux de change constants, en progression d'environ 0,5 point par rapport à 2017.

Dans une note publiée ce matin, Oddo BHF appelle un chat un chat. Le broker critique des résultats 2017 "sans tonus" et regrette le ton encore très prudent sur les Etats-Unis. Dans ce contexte, le broker a dégradé sa recommandation sur le titre d'Achat à Neutre et abaissé son objectif de cours de 135 à 125 euros. Logiquement, l'action est sortie de sa Top Pick List.